12 statistiques à connaître sur l’usage du Cloud en entreprise

0

Au cours de la décennie écoulée, le Cloud est devenu une force perturbatrice affectant l’ensemble des fonctions et des initiatives dans l’entreprise. Gartner définit une tendance technologique stratégique comme « une tendance au potentiel perturbateur considérable qui commence tout juste à évoluer d’un état émergent à un impact et une utilisation plus larges ». Pendant six années consécutives depuis 2009, le Cloud figurait dans la liste annuelle des 10 principales tendances technologiques stratégiques dressée par Gartner.

Le fait que le Cloud ait disparu de cette liste en 2016 est le signe que cette technologie mûrit et se généralise.

État des lieux de l’adoption du Cloud

Alors que le secteur du Cloud Computing entame sa deuxième décennie d’existence, il continue à stimuler l’innovation au sein des entreprises. Les fonctions nouvelles et existantes, depuis le service client jusqu’à la cybersécurité, évoluent progressivement vers des Clouds publics, privés et hybrides.

La croissance la plus rapide concerne le SaaS (Software-as-a-Service). Selon le cabinet d’études IDC, près d’un tiers du marché mondial des applications d’entreprise sera basé sur le modèle SaaS d’ici l’horizon 2018, faisant passer le chiffre d’affaires annuel du SaaS de 22,6 milliards de dollars en 2013 à 50,8 milliards.

Ces estimations reflètent les propres observations de Skyhigh, qui s’appuient sur des données anonymes réelles provenant de plus de 30 millions d’utilisateurs de plus de 600 entreprises utilisant le CASB de Skyhigh à travers le monde. Les données de Skyhigh révèlent que le nombre moyen d’applications Cloud utilisées a presque triplé en trois ans (1 427 au troisième trimestre 2016, contre 545 au troisième trimestre 2013).

Cette très forte croissance du marché du Cloud a contraint les cabinets d’analystes à revoir leurs prévisions à la hausse. Par exemple, en septembre 2016, Forrester estimait que la croissance du marché du Cloud public atteindrait 236 milliards de dollars en 2020. Mais en 2014, ses estimations pour 2020 étaient seulement de 191 milliards, chiffre qu’il faut encore réduire de 20 % si on remonte jusqu’à 2011.

L’utilisation du Cloud est devenue si omniprésente que de nombreuses entreprises adoptent une approche « Cloud-first » (priorité au Cloud). Selon la dernière étude annuelle sur le Cloud Computing menée par la société de capital-risque North Bridge, 50 % des entreprises avaient une stratégie « Cloud-first » ou « Cloud-only » (Cloud uniquement) en place (90 % utilisaient le Cloud d’une manière ou d’une autre).

12 statistiques à connaître sur l’usage du Cloud en entreprise

Toutes les entreprises ne réalisent pas pleinement l’importance que le Cloud peut avoir en leur sein. Les 12 statistiques qui suivent sont basées sur des données anonymes collectées auprès de plus de 30 millions d’utilisateurs Skyhigh à travers le monde et apportent quelques observations :

  1. Une entreprise type utilise 1 427 services Cloud distincts.

Ce chiffre représente une augmentation de 23,7 % par rapport au même trimestre l’année dernière, et presque le triple du nombre de ces services au troisième trimestre 2013.

  1. Un employé moyen utilise activement 36 services Cloud au travail.

Ce chiffre inclut 9 services de collaboration, 6 services de partage de fichiers et 5 services de partage de contenu. Comme le marché est encore en cours de développement, peu de catégories présentent un fournisseur dominant.

  1. Une entreprise type utilise 210 services de collaboration Cloud distincts.

La collaboration reste la catégorie d’applications Cloud la plus largement répandue. Toutefois, l’utilisation de trop nombreux services pourrait gêner la collaboration au lieu de la favoriser si des applications différentes sont requises pour collaborer avec les différentes équipes.

  1. Une entreprise type utilise 76 services de partage de fichiers Cloud distincts.

C’est l’une des catégories qui a le plus progressé d’une année sur l’autre.

  1. 18,1 % des fichiers transférés sur des services de partage de fichiers et de collaboration Cloud contiennent des données sensibles.

Ces données se décomposent en 6 catégories :

  • Données confidentielles (44,4 %) : états financiers, business plans, etc.
  • Renseignements personnels (3,9 %) : par exemple, des données contenant des numéros de sécurité sociale ou des dates de naissance
  • Données protégées par mot de passe (3,2 %)
  • E-mails (2,7 %) : fichiers PST exportés de Microsoft Outlook, messages MSG et EML, etc.
  • Informations de paiement (2,3 %) : par exemple, un numéro de carte de crédit et de débit
  • Données médicales confidentielles (1,6 %) : diagnostics de patients, traitements médicaux, etc.
  1. 2,7 % des fichiers partagés dans le Cloud présentent des autorisations d’accès qui les rendent accessibles à tous.

Ces fichiers peuvent être recherchés et téléchargés à l’aide d’un moteur de recherche Internet. Cela augmente considérablement la probabilité d’une violation de données.

  1. 71,3 % de l’ensemble des services Cloud utilisés sont orientés entreprise et 28,7 % sont des services grand public.

Les 5 principaux services d’entreprise utilisés dans le monde sont OneDrive, Exchange Online, Salesforce, SharePoint Online et Yammer. Les 5 principales applications grand public sont Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn et Pinterest.

  1. Une entreprise type fait face à 23,2 menaces liées au Cloud chaque mois.

Ce chiffre révèle une augmentation de 18,4 % par rapport à l’année dernière. La quasi-totalité des entreprises fait face à au moins une menace chaque mois.

  1. Une entreprise type fait face à 10,9 menaces internes liées au Cloud chaque mois.

Il s’agit du type de menace le plus répandu : 93,5 % des entreprises font face à au moins une menace interne (découlant d’un acte de malveillance ou de négligence) chaque mois.

  1. Seuls 8,1 % des services Cloud connus remplissent parfaitement les exigences de sécurité et de confidentialité des données des entreprises définies par le programme CloudTrust de Skyhigh.

Parmi les fournisseurs des 20 000 services Cloud utilisés aujourd’hui, 1 sur 10 seulement suit la bonne pratique du secteur consistant à crypter les données au repos et applique les autres contrôles de sécurité de niveau entreprise.

  1. 31,3 % de l’ensemble des services Cloud sont bloqués dans les entreprises car ils présentent de trop grands risques.

Par exemple, un service qui convertit un document Word en PDF, puis s’approprie toutes les données transférées, est un service à risque. Cependant, seules 61 % des grandes entreprises disposent d’une politique de gouvernance qui aiderait à qualifier ce risque.

  1. Le service Cloud le plus souvent bloqué est Pirate Bay.

Les autres applications les plus souvent bloquées sont les convertisseurs PDF : PDF Split, PDF Unlock!, PDF to DOC, etc. PicResize et KickassTorrents figurent également dans cette liste.

Ce n’est qu’en ayant une connaissance précise de l’utilisation du Cloud au sein de leur entreprise que ces dernières pourront en optimiser efficacement la sécurité contre les risques qu’ils soient internes ou externes.

About Author

Joel Mollo

Directeur Europe du Sud et Middle East, Skyhigh Networks

Leave A Reply