3 façons de protéger votre vie privée sur Facebook

0

Accusée de data mining et d’analyse d’avoir détourné les données de plus de 50 millions d’utilisateurs, Cambridge Analytica a été banni de Facebook. L’entreprise nie formellement. Facebook a lancé un audit des « serveurs et systèmes » de Cambridge Analytica dans le cadre d’un « examen interne et externe complet« .

En quoi consistaient précisément les pratiques de Cambrige Analytica ? Votre esprit a-t-il été manipulé par la publicité présente sur Facebook, vous forçant à voter pour certains candidats ? À acheter certains objets dont vous n’avez pas besoin ? Qui sait…

Si vous lisez ceci, vous êtes probablement bien au courant des très, très, très nombreuses techniques utilisées par Facebook pour récolter des données à votre sujet, afin d’aider ses annonceurs à mieux vous cibler. Si un tel fonctionnement vous pose problème, il vous reste la possibilité de quitter le réseau… Pour autant, Facebook et les autres sites acquis par l’entreprise, comme Instagram et WhatsApp, occupent désormais une telle place dans nos vies que déserter vous semble inenvisageable.

Peut-être faites-vous partie des individus qui estiment que « la publicité n’a rien de coercitif, que les gens sont plus intelligents que cela ». C’est précisément ce que Cambridge Analytica a tweeté pour sa défense. Si ce tweet dit vrai, alors les entreprises du monde entier gaspillent des milliards de dollars en publicité.

Si vous ne voulez pas quitter Facebook mais que vous ne souhaitez pas non plus offrir votre vie privée au Big Data, il existe une troisième option : vous pouvez limiter considérablement l’accès de Facebook à vos informations personnelles.

Sean Sullivan, Security Advisor chez F-Secure, a présenté sur le site Yle trois mesures – relativement simples – qu’il prend lui-même pour empêcher Facebook d’aider les annonceurs à cibler leurs publicités. Ce texte est chiffré en finnois… mais en voici un résumé en français :

  1. Ne révélez pas trop de choses sur vous-mêmes.

Sean ne donne pas son numéro de téléphone à Facebook et, d’après lui, vous ne devriez pas le faire non plus. Votre numéro de téléphone peut permettre au site de relier votre profil à d’autres renseignements disponibles hors-ligne à votre sujet. Évitez également de partager le nom de votre employeur ou des écoles que vous avez fréquentées.

  1. Empêchez vos amis de partager vos données.

Tout d’abord, verrouillez vos paramètres de confidentialité pour que seuls vos « amis » puissent voir vos futurs messages. (Vous pouvez aussi cacher votre liste d’amis et protéger votre profil des moteurs de recherche). Problème :  même si vous activez ces paramètres de confidentialité, vos amis peuvent partager vos données. Pour y remédier, rendez-vous dans « Paramètres » et cliquez sur « Applications« . Là, vous verrez « Applications que d’autres utilisent ». Cliquez sur « Modifier » et assurez-vous qu’aucune case n’est cochée.

  1. Vérifiez vos préférences publicitaires et rappelez à Facebook que vous ne voulez pas voir d’annonces.

Personnalisez la page des préférences publicitaires de Facebook et cliquez sur le X dans le coin supérieur droit de chaque boîte représentant un intérêt ou un annonceur jusqu’à ce que la page soit vide.

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez définir vos paramètres publicitaires, et limiter les informations que Facebook utilise pour vous adresser de la publicité. Précisez que vous ne souhaitez pas que ces annonces se basent sur des sites web que vous consultez, ou sur des applications que vous utilisez.  Assurez-vous que Facebook ne soit pas autorisé à utiliser vos préférences en dehors de la plateforme. Consultez attentivement cette page. Puis, chaque fois que vous verrez une annonce, cliquez sur le coin droit puis sur « Masquer l’annonce », “voir moins d’annonces comme celle-ci”.

 

 

 

 

Enfin, une dernière façon d’éviter d’être ciblé, d’effacer vos « Likes/J’aime »:

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Oui… Protéger sa vie privée est un travail à temps plein. Sans oublier qu’en plus de ces mesures, s’ajoutent les opérations destinées à sécuriser un compte Facebook. Les réseaux sociaux constituent une nouvelle réalité humaine, un nouveau phénomène : nous sommes tous des cobayes. Et nous ne connaîtrons pas les résultats de cette expérience avant des décennies.

Sean a paramétré son compte Facebook de manière à limiter au maximum le jeu auquel joue la plateforme avec son esprit. Désormais, vous pouvez faire de même.

About Author

Guilleaume Ortega

Leave A Reply