4 conseils pour améliorer la protection de vos données

0

Le experts s’attend à ce que 2018 soit l’une des pires années pour les pertes de données en raison de cyberattaques toujours plus sophistiquées, à la diversité croissante des ransomware et au manque de sensibilisation des utilisateurs aux risques liés à ces derniers.

Dans le courant du mois de mars 2018, Acronis a réalisé une enquête sur la protection des données, auprès de consommateurs et d’internautes de 7 pays, Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Allemagne, Espagne, France et Japon qui révélait que près de 39 % des sondés disposent d’au moins quatre terminaux à domicile et que 29 % des sondés ont déjà expérimenté une perte de données.

Une méconnaissance des risque liés aux ransomware

D’après l’étude Acronis, plus de 60 % des sondés n’avaient jamais entendu parler des ransomware, attaque coûteuse qui pourrait faire perdre jusqu’à 11 milliards de dollars en 2019 contre 5 milliards de dollars cette année. En 2017, le nombre de variantes de ransomware a progressé de 46 %, compliquant les efforts de prévention et de détection. Les experts de la sécurité prédisent une intensification des cybermenaces, avec des attaques de ransomware visant des entreprises toutes les 14 secondes au cours des deux prochaines années, contre 40 secondes cette année. Et les particuliers ne sont pas épargnés avec des attaques de plus en plus fréquentes. Acronis prévient que seule une solution de sauvegarde sécurisée de grande qualité intégrant la protection proactive contre les ransomware peut prévenir la perte de données et protéger les terminaux.

Sans compréhension de ce qu’est un ransomware ni des conditions à réunir pour ne pas être victime d’une cyberattaque, le coût assumé par les particuliers et les entreprises ne cessera d’augmenter. De plus, comme les cybercriminels reconnaissent avec quelle efficacité les sauvegardes aident à contrer leurs attaques, de nouvelles souches de ransomware visent de plus en plus les fichiers et les logiciels de sauvegarde. 62 % des sondés ignoraient que les ransomwares peuvent chiffrer les fichiers et les sauvegardes. Et ils sont 33 % à déclarer ne pas sauvegarder leurs données.

« Malgré l’intensification du nombre d’attaques par ransomware, la sensibilisation au problème et l’importance de prévenir les attaques semblent reculer », déclare John Zanni, président d’Acronis. « Il faut mieux informer les gens pour qu’ils réalisent l’importance de sauvegarder et protéger la sécurité de leurs données. C’est la mission que s’est fixée Acronis depuis bientôt 15 ans, et nous continuerons à aider les gens à protéger leurs données, où qu’elles résident. »

4 conseils d’Acronis pour protéger les données: 

windows-10-donnees-personnelles

–          Toujours avoir une sauvegarde des données importantes. Stocker ses données localement et dans le cloud.

–          Maintenir le système d’exploitation et le logiciel à jour. Ceci empêchera les cybercriminels de s’infiltrer sur votre système via des failles de sécurité connues.

–          Se méfier des e-mails, liens et pièces jointes suspects. La méthode d’infiltration la plus efficace qu’utilisent les criminels qui diffusent des ransomware consiste à inciter les utilisateurs à ouvrir les pièces jointes infectées d’un e-mail et à cliquer sur des liens vers des sites web malveillants.

–          Installer un logiciel antivirus sur votre ordinateur et activer les mises à jour automatiques des signatures. Sur PC, vérifier que Windows Defender est activé et à jour.

About Author

Globb Security France

Leave A Reply