5 raisons pour lesquelles vous devriez protéger vos données personnelles

0

Durant des années, les experts en cyber sécurité ont tenté d’alerter les internautes sur le fait que, sur internet, rien n’est gratuit : lorsqu’un service ou un produit semble l’être, vous payez de votre personne. Avec vos données. Des entreprises sont prêtes à payer pour mieux cibler les publicités qu’elles vous adressent. D’autres vont tout bonnement acheter vos données, sous la forme de « profils clients ».

Mikko Hypponen, Chief Research Officer chez F-Secure rappelle souvent que « les données sont le nouveau pétrole ». Les informations personnelles sont le carburant qui permet à internet de se développer mais l’accumulation massive de ces données suscite également de nombreux problèmes et questionnements.

Mikko explique qu’il a même cherché à payer en espèce plutôt qu’en données auprès de Google, mais le géant internet ne propose pas cette option. Il préfère vos données : 223 $ par an et par personne selon une estimation de 2014. Peu d’internautes paieraient une telle somme. Une certitude : vos données permettent à Alphabet (conglomérat détenant Google) de représenter plus de 600 milliards de dollars.

Bien entendu, Google n’est pas la seule entreprise à convoiter vos données. Et, au moins, tout ce que fait Google de vos données est bien mentionné dans les conditions d’utilisation… Ces conditions d’utilisations, vous les connaissez et vous en avez sans doute parlé avec votre avocat. Quoi ? Vous ne les avez même pas lues ?

Peu importe ce qui est dit dans les politiques de confidentialité, personne ne les lit

Ces textes juridiques sont devenus si longs et pompeux que mêmes certaines applications ont été accusées de ne pas prendre au sérieux les conditions d’Apple. Sans relâche, les experts vous conseillent de protéger vos données privées.

En plus de mettre à jour vos applications et votre logiciel de sécurité internet, vous devriez notamment utiliser un VPN officiel, reconnu, non-financé par la publicité et capable de bloquer les pratiques de tracking. Veillez à utiliser des mots de passe efficaces et optez pour l’authentification à deux facteurs dès lors que cela est possible. Il est également conseillé de rester fidèle aux plateformes d’applications officielles et reconnues. De manière générale, évitez de poster des informations personnelles identifiables ou relatives à vos déplacements. Enfin, verrouillez vos appareils lorsque vous ne les utilisez pas.

Malheureusement, sur internet, il est difficile de protéger sa vie privée à 100%…mais n’hésitez pas à protéger vos données autant que vous le pouvez, et à savoir pourquoi vous le faites. Voici cinq raisons évidentes pour lesquelles vous devriez conserver vos données à l’abri des regards :

Usurpation d’identité

La protection de vos données identifiables (et donc de votre identité bancaire) passe par la protection de vos appareils et de vos comptes. Des e-mails de phishing tenteront de récolter vos données confidentielles (numéro fiscal, numéro de sécurité sociale ou informations bancaires) pour accéder à vos comptes ou en créer de faux à votre nom.

Plus vous partagez publiquement des informations sur internet, plus vous êtes vulnérables face aux attaques utilisant l’ingénierie sociale. Les pirates font appel à ces connaissances sur vous pour vous envoyer des e-mails crédibles, imitant ceux de votre banque ou d’autres institutions. Ne cliquez pas sur les liens des e-mails. Si quelqu’un vous demande d’entrer vos données, contactez directement l’institution concernée pour en savoir plus.

 

Criminalité

Poster vos plans de voyage avant de partir peut faciliter le travail de cambrioleurs cherchant à pénétrer dans votre maison en votre absence. Certes, la traque sur internet à des fins de cambriolage reste rare. En revanche, le cyber harcèlement, lui, se généralise, avec notamment des opérations de chantage caractère sexuel. « Ce type d’extorsion renvoie à une forme d’agression sexuelle à distance, qui peut faire de nombreuses victimes, et ce, à l’international », comme l’explique la Brookings Institution. Les victimes de ces crimes sont souvent mineures et sont marquées à vie après avoir été contraintes d’envoyer des photos intimes.

Les autorités commencent tout juste à prendre ces crimes au sérieux. Pour les stopper, il est nécessaire de veiller à protéger ses données mais aussi de prendre des mesures complémentaires : par exemple, déconnectez votre webcam ou couvrez son objectif lorsque vous ne l’utilisez pas. Restez vigilant quant aux images que vous partagez sur les réseaux sociaux ou que vous stockez sur vos appareils. Plus vos informations personnelles seront publiques, plus il sera facile pour une personne malintentionnée de vous harceler en ligne.

Vos données peuvent être utilisées contre vous d’innombrables manières. Vous ne pouvez pas toutes les anticiper

L’an dernier, The Guardian rapportait qu’une entreprise britannique examinait les profils Facebook pour évaluer le coût des assurances automobiles de ses clients. De son côté, Twitter réclame votre numéro de téléphone pour sécuriser votre compte mais aussi pour mieux cibler la publicité proposée par les annonceurs. Twitter leur donne en effet accès à des informations personnelles vous concernant, comme votre marque de céréales préférées au petit-déjeuner.

Même des informations que vous ne partagez pas activement, tel que votre historique de navigation, est utilisé par les réseaux de publicité pour vous faire dépenser davantage en ligne. Contrairement à l’extorsion à caractère sexuel ou à l’usurpation d’identité, tout cela est légal…mais il s’agit d’un bon exemple d’instrumentalisation des données personnelles. In fine, le contrôle que nous avons sur notre identité numérique est minime.

Impossible de savoir à quelles informations vous donnez accès

cybercrime2

Même si vous ne partagez pas tout sur Facebook avec vos amis, vous pourriez être surpris de ce que Facebook connaît sur vous. Il trace votre position GPS, Bluetooth et vos signaux Wi-Fi. Snapchat, de son côté, ne se contente pas d’un simple accès aux photos et vidéos que vous postez mais accède à votre bibliothèque tout entière.

Et vous leur avez donné votre accord, en acceptant les conditions d’utilisation. Ces multinationales utiliseront simplement vos données pour faire du chiffre, mais ces informations pourraient potentiellement être hackées et tomber entre les mains de pirates. Elles pourraient être alors utilisées à des fins que nous n’imaginons même pas encore.

L’avenir

D’ici peu, votre lave-vaisselle pourrait bien être doté d’un serveur web. Votre grille-pain pourrait être connecté à internet, comme la plupart des objets que vous branchez dans votre maison. Les fabricants pourront recueillir toutes les informations concernant l’utilisation que vous faites de leurs produits, et ce, pour leur propre intérêt plutôt que pour le vôtre. Ces données pourraient ensuite être vendues à d’autres entreprises.

Votre identité numérique est liée à vos données. Protégez-la, afin de vous protéger, vous et votre famille, face à un futur que nous ne sommes même pas encore en mesure de concevoir.

About Author

Guilleaume Ortega

Leave A Reply