Ainsi vous pouvez bloquer des changements indésirables sur votre logiciel et votre système

0

Certains logiciels indésirables montrent des pubs, demandent une rançon, font planter votre ordinateur ou votre système. En comparaison, les logiciels qui installent simplement des barres d’outils ou autres extras, et changent votre moteur de recherche par défaut, semblent inoffensifs. De tels changements provenant de freewares quelque peu louches, ou même d’applications ordinaires, peuvent provoquer le ralentissement du système, ou pire encore. Des extensions inutiles ralentissent votre navigateur. Et si vous n’avez vraiment pas de chance, votre nouveau programme gratuit sera accompagné d’un malware.

A première vue, ça n’a pas l’air si désagréable que ça. Même certaines personnes utilisent ces programmes et s’habituent à une nouvelle page d’accueil et à un nouveau moteur de recherche. Mais soyons clairs : quelquefois c’est pas seulement ça qui arrive: normalement, quand vous ouvrez votre navigateur Internet un jour et au lieu d’arriver sur votre page d’accueil habituelle, vous vous retrouvez sur la page d’un moteur de recherche dont vous n’avez jamais entendu parlé, il peut avoir aussi un malware compliqué qui est souvent rattaché à des logiciels téléchargés gratuitement et il est conçu pour générer des revenus à une autre société en piratant votre système.

Même si vous réalisez tout le processus de désinstallation dans votre navigateur et votre système … elle sera toujours là

C’est pour cela que même si vous réalisez tout le processus de désinstallation dans votre navigateur et votre système, lorsque vous redémarrez votre ordinateur… elle sera toujours là. Il s’agit de BitGuard, le nom générique donné à la famille de programmes qui inclut des barres de recherche comme MixiDJ, Delta Search, SearchQU, Iminent et Rubar, et bien d’autres.

Selon Securelist, quand l’utilisateur essaie de télécharger un programme tel qu’un logiciel de musique ou des fichiers vidéo et surtout, des pilotes et programmes d’installation affiliés qu’ils sont encouragés à utiliser. Quand le programme d’installation est téléchargé, la barre d’outils le sera aussi et, parfois, sans le consentement de l’utilisateur. Les publicitaires payent ces sites hébergeurs pour publier leur contenu en haut des résultats de recherche, car c’est là que la plupart des utilisateurs cliquent. Quand les utilisateurs cliquent sur les liens des publicitaires et se dirigent donc sur les pages de ces derniers, le propriétaire de la barre de recherche reçoit de l’argent.

piratage-logiciel-malveillant

À partir de là, les utilisateurs qui détectent de tels programmes devraient premièrement essayer de désinstaller les programmes de leur système. Sur un PC, vous pouvez réaliser cela en cliquant sur Démarrer, puis dans le panneau de contrôle, en cliquant sur désinstaller le programme – sélectionnez ensuite les programmes et désinstallez les barres indésirables.

Malheureusement, pour certaines barres d’outils, il se peut que cela ne solutionne pas le problème, vous devrez donc également les désinstaller de votre navigateur. Dans Firefox, il vous suffit de cliquer sur l’onglet principal en haut à gauche – ou si vous disposez de la barre du menu, cliquez sur Outils – ensuite dans les deux cas, sélectionnez « extensions » et supprimez le programme indésirable. Dans les autres navigateurs, les étapes de désinstallation sont très similaires.

Ces mesures ne seront peut-être pas efficaces. Sachez que ces sites, vous demandent d’installer un logiciel additionnel pour supprimer le logiciel indésirable (l’ironie frappe encore). Alors que cela semble la solution la plus simple, de nombreux programmes de « suppression et d’optimisation » sont en fait malveillants. Pour éviter les programmes indésirables pour toujours vous pouvez utiliser un Gestionnaire des programmes afin de bloquer les changements sur votre système d’exploitation et les paramètres de navigation.

application-manager-tip-week-featured

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply