Amende record pour Google par la CNIL

0

La condamnation de Google à payer une amende record de 50 millions d’euros pour ne pas avoir respecté le RGPD par la CNIL met en lumière certaines leçons essentielles pour les entreprises qui prennent connaissance de l’affaire.

En devenant la société la plus lourdement sanctionnée depuis l’entrée en vigueur du RGPD, Google illustre clairement le type de peine encouru en cas de non conformité. Dans un monde où la protection de la vie privée est primordiale, il est important de miser sur une stratégie de conformité centrée sur l’humain. Cela passe par une visibilité sur les données les plus réglementées et sur la façon dont ces données sont traitées, ainsi que par l’identification des collaborateurs qui y ont accès.

Si de nombreuses organisations doutent encore de la réelle conformité de leur stratégie de gestion des données vis à vis du RGPD, cette annonce envoie un signal fort : l’époque où la protection des données personnelles était reléguée à un simple effort IT ou juridique est bien révolue ; l’ampleur de cette amende en fait une vraie question hautement stratégique. Les professionnels de la conformité ont désormais un exemple à brandir auprès de leur direction pour valider les fonds et ressources dont ils ont besoin pour assurer leur conformité au RGPD, si ce n’est pas encore le cas.

cnil

About Author

Ryan Kalember

Senior Vice-Président Cybersecurité Stratégie, spécialiste Proofpoint

Leave A Reply