“FIC2018”

La biométrie comportementale, la seule solution contre la fraude sur Internet?

0

Près de 6 % des Européens utilisent quotidiennement leur carte bancaire sur Internet. Cependant, la peur de la fraude pourrait bien ralentir le e-commerce à l’échelle mondiale car, contrairement aux prévisions, avec Internet, il est bien plus facile pour les délinquants d’escroquer des personnes. Un simple site Internet non chiffré suffit, quels que soient l’âge, le pays de résidence ou les connaissances en matière de nouvelles technologies.

Selon Javelin Strategy & Research, en 2016 aux États-Unis, l’usurpation d’identité a atteint un seuil historique, tandis que les pertes totales dues aux fraudes se sont élevées à 16 milliards de dollars en raison de l’utilisation croissante des cartes bancaires par les consommateurs américains. Ainsi, environ un consommateur américain sur 16 a été victime d’usurpation d’identité en 2016, un chiffre qui augmente de 16 % chaque année, souligne le rapport de Javelin, tandis que « les fraudes ʺsans présentation de carteʺ ont augmenté de 40 % l’an dernier ». Néanmoins, les statistiques montrent aussi que l’adoption de la norme EMV, qui vise à éradiquer le clonage de carte, s’est révélé utile puisque les contrefaçons ont diminué de 52 % selon Visa.

« La norme pousse aussi les criminels à se tourner vers d’autres types de fraude. Étant donné que le filon des cartes clonées se tarit, les voleurs se tournent de manière croissante vers le piratage de comptes et la fraude au nouveau compte. » explique Al Pascual, responsable du pôle Fraude et sécurité chez Javelin.

Dans ce sens, il existe une solution susceptible de détecter les fraudeurs et les bots qui utilisent les informations volées circulant sur le darknet en intégrant de biométrie à sa plate-forme de prévention de la fraude. « La biométrie comportementale est l’une des techniques prometteuses de défense contre la fraude », a expliqué à Reuters John Sarreal, directeur de la gestion produit chez Experian. « Cette technique est efficace à l’heure où les attaques sont de mieux en mieux préparées et où le nombre d’armées de bots chargées d’envoyer des requêtes ne cesse de croître. »

Experian n’est pas la seule entreprise à avoir adopté la biométrie comportementale. Les reconnaissances vocale et faciale sont désormais intégrées de plus en plus en plusieurs solutions et produits en vue de garantir une authentification et une détection de la fraude renforcées. Mais ces mesures suffiront-elles à éradiquer la fraude en ligne ? Tous les systèmes sont vulnérables. Des fraudes à la biométrie ont déjà eu lieu suite à l’adoption croissante des systèmes biométriques. Seul le temps nous dira si la solution est suffisamment solide pour ne serait-ce que réduire les activités frauduleuses.

About Author

Globb Security France

Leave A Reply