La corée du Nord derrière WannaCry

0

Selon un rapport du Washington Post publié hier soir, la NSA aurait conduit de nouvelles analyses de l’attaque WannaCry permettant de relier formellement la Corée du Nord au ransomware. Ces informations de la NSA, transmise par une source interne, auraient été publiées en interne la semaine dernière. L’analyse de la NSA reposerait sur une analyse des tactiques, techniques et objectifs de l’attaque, qui permettraient de remonter à l’agence de cyberespionnage de la Corée du Nord, le « Reconnaissance General Bureau ».

Evoquée depuis longtemps, cette possible implication de la Corée du Nord dans l’attaque du ransomware WannaCry, ne surprend personne. Les experts en cybersécurité spéculent en effet depuis l’analyse du code du ransomware au mois de mai sur le fait que la Corée du Nord soit derrière WannaCry. La vraie question aujourd’hui va plutôt être de savoir comment l’administration Trump va répondre.

Une bataille difficile à gagner

Le Président Obama avait très rapidement lancé des sanctions contre la Corée du Nord, suite au piratage de Sony Pictures mais, qu’est-ce que fera la nouvelle administration Trump ? Selon, Hitesh Sheth, PDG de Vectra Networks, «Si l’attaque WannaCry venait à être confirmé par ce rapport de la NSA, je m’attends à ce que la nouvelle administration Trump condamne fortement ces agissements et instaure de nouvelles sanctions. Mais ce qu’il serait encore plus intéressant de savoir, c’est la réponse technologique que le Gouvernement américain met en place face à ces actes…»

Il faut aussi tenir en compte que la manque d’experts en cybersécurité affecte fortement le secteur public américain. Alors, «jusqu’à ce que le Gouvernement découvre un moyen d’utiliser l’intelligence artificielle pour automatiser ses processus basiques de sécurité afin de soulager la charge de travail de leurs analystes de sécurité, les Etats-Unis continueront à lutter dans une bataille difficile à gagner».

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply