Cyberattaques Microsoft Exchange par HAFNIUM

0

Suite aux cyberattaques visant les serveurs Exchange, par le groupe hacker HAFNIUM, le CERT-FR et l’ANSSI ont émis des bulletins d’alerte pour rappeler l’importance de la mise en place des correctifs de sécurité. L’Autorité bancaire européenne (ABE) figure parmi les nombreuses victimes, ce qui témoigne du vaste impact international de cette vague d’attaques, quelques mois après celle de SolarWinds découverte en décembre dernier.

L’attaque contre SolarWinds ainsi que celle par le groupe HAFNIUM soulignent l’importance des outils de défense en profondeur pour les équipes de réseau et de sécurité, qui les aideront à détecter plus tôt des menaces. Ceci est crucial à l’ère des brèches régulières, où les acteurs étatiques exploitent la cybersécurité comme un outil de « soft power » alternatif à la diplomatie et aux attaques militaires, et où les entreprises subissent les dommages collatéraux.

Emmanuel Macron a annoncé le mois dernier un plan d’un milliard d’euros pour renforcer la cybersécurité en France. Ces financements viendront soutenir la filière alors que les institutions et entreprises sont confrontées à un flux constant de cyberattaques perpétrées par des pirates parmi les plus sophistiquées du monde. En même temps, les experts sécurité dans les secteurs public et privé continuent de se tourner vers l’approche Zero Trust pour mieux détecter ces intrusions bien dissimulées

About Author

Avatar

CISO d’Infoblox

Leave A Reply