Des cyberattaques plus élaborées et plus fréquentes au deuxième trimestre 2017

0

NTT Security vient de publier le rapport du centre mondial de cyberveille (GTIC) sur l’état des menaces au deuxième trimestre 2017. D’après ce rapport, la fréquence et le niveau de sophistication des cyberattaques ne cessent d’augmenter à travers le monde. Le document fait un point sur les menaces en présence en s’appuyant sur les événements identifiés sur l’ensemble de la base client de NTT Security au cours au deuxième trimestre 2017. Ceci nous permet d’établir des bilans de sécurité informatique et des stratégies d’intervention sur incident pour garder un coup d’avance sur les cybercriminels et offrir une protection optimale à nos clients.

Parmi les nombreuses informations contenues dans ce rapport, quatre conclusions inquiètent et retiennent l’attention des experts :

  • Les cyberattaques ont augmenté de 24 % dans le monde au cours du deuxième trimestre 2017.
  • Le secteur de l’industrie continue de représenter l’une des principales cibles des cybercriminels.
  • 67 % des attaques par malware commencent par un e-mail de phishing.
  • La vitesse des attaques augmente de manière exponentielle après diffusion du code POC (Proof Of Concept).

« Nos centres de cyberveille suivent en permanence la cyberactivité mondiale pour nous fournir des éclairages inestimables sur les secteurs cibles, les motivations et les techniques des cybercriminels », explique Jon Heimerl, chef de l’équipe de communication sur la cyberveille de NTT Security. « Ce nouveau rapport GTIC sur l’état des menaces au deuxième trimestre 2017 révèle que les pirates continuent de cibler le secteur de l’industrie, ce qui devrait alerter tous les RSSI de ce segment de marché. »

D’après les conclusions du rapport, 34 % de toutes les attaques répertoriées étaient dirigées contre les industriels. Ces derniers figurent également au Top 3 des cibles dans cinq des six zones géographiques mondiales. « Ce n’est pas un hasard », poursuit Jon Heimerl. « Souvent de nature criminelle, ces attaques visent notamment l’extorsion via les ransomwares, l’espionnage industriel, ou encore le vol de données comme les numéros de comptes. Pire encore, lorsque ces tentatives d’intrusion réussissent sans être détectées, elles permettent aux hackers de s’implanter dans les réseaux des entreprises, où ils auront le champ libre pour faire des ravages sur de longues périodes.

Ces attaques posent problème dans la mesure où l’on sait que 37 % des industriels récemment sondés (https://www.nttcomsecurity.com/fr/risk-value-2017/) affirment n’avoir mis en place aucun plan d’intervention sur incident. Et cela est d’autant plus inquiétant car les lacunes des industriels en matière de sécurité informatique n’ont souvent pas nui qu’à ces entreprises, mais également à leurs fournisseurs, aux secteurs associés et aux consommateurs. »

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply