Dangers sur mobiles : plus de 3,2 millions de nouveaux échantillons en 2016

0

Les segments de la protection des terminaux et des environnements mobiles vont se sécuriser dans les mois à venir. Près d’une personne sur deux utilise son smartphone ou sa tablette pour naviguer sur Internet selon l’étude CREDOC 2016. « De plus en plus d’utilisateurs accèdent à Internet via leur smartphone ou leur tablette. Les cybercriminels sont très actifs sur le secteur », explique Tim Berghoff, G DATA Security Evangelist.

Infographie_GDATA_malware_par_an

Android est le système d’exploitation le plus utilisé sur les appareils mobiles et donc, il est de plus en plus visé par les cyberattaques. Les entreprises vont poursuivre leurs investissements dans la lutte contre les malware et dans leur mise en conformité avec les législations en matière de protection des données car utiliser une protection antivirus est nécessaire face à ces dangers de plus en plus répandus, tout comme effectuer des mises à jour régulières.

9000 nouveaux échantillons par jour en 2016

Les experts de sécurité G DATA ont identifié 3 246 284 nouvelles applications malveillantes pour Android en 2016. Cela représente une augmentation de près de 40% comparé à l’année précédente. En moyenne, les experts ont détecté 9 000 nouveaux fichiers malveillants chaque jour durant le second semestre 2016.

Infographie_GDATA_malware_H2-2016

La solution? Une protection antivirus et des mises à jour régulières

Les données mobiles n’ont représenté que 8% du trafic Internet en 2016. Mais, à cause de la prolifération des smartphones et de leurs usages, et de la vidéo mobile, la part des données mobiles devrait être portée à 20% du trafic en 2021. C’est alors essenciel de protéger ces données : « Utiliser une solution de sécurité et mettre à jour régulièrement le système d’exploitation est essentiel pour rester protégé contre ces menaces en pleine expansion. »continue Tim Berghoff, G DATA Security Evangelist.

About Author

Globb Security France

Leave A Reply