De plus en plus de consommateurs s’intéressent activement à la protection de leurs données

0

On croit souvent que le consommateur a perdu la capacité et la volonté de contrôler la façon dont ses données sont utilisées en ligne, mais cette tendance semble évoluer pour le mieux. Ainsi l’affirme l’étude Consumer Privacy Survey 2019 publiée par Cisco, assurant que de plus en plus de consommateurs s’intéressent activement à la protection de leurs données, au point parfois de changer de fournisseur si nécessaire. 

Cette étude s’appuie sur les réponses de plus de 2 600 répondants adultes dans 12 pays à travers le monde. Elle s’attarde notamment sur les comportements et les actions des consommateurs concernant leurs données personnelles, les produits et services qu’ils utilisent, leur niveau d’aisance face à de potentiels nouveaux modèles économiques et l’impact des réglementations sur la confidentialité des données. En sondant les consommateurs, cette étude ajoute également la perspective des utilisateurs finaux aux recherches de Cisco sur l’impact dans l’industrie des changements de la protection des données sur les entreprises.

Dans l’ensemble, l’étude Cisco révèle que la protection de la vie privée est devenue un impératif commercial crucial mais aussi un important moteur du comportement des consommateurs :

  • Les consommateurs se soucient de la protection de leur vie privée et bon nombre d’entre eux ont déjà pris des mesures afin de la protéger. Cisco a identifié que 32% d’entre eux sont « actifs en matière de protection de la vie privée ». Ils se disent préoccupés par la protection de leur vie privée, et sont prêts à agir pour la protéger ou ont déjà agi en changeant de société ou de fournisseur en fonction de leur politique de partage de données. Ces consommateurs sont relativement jeunes et achètent régulièrement en ligne. Pour eux, le respect de la vie privée est au cœur de l’expérience client.
  • La réglementation sur la protection de la vie privée fournit des garde-fous pour l’innovation et aide à bâtir la confiance. L’étude proposée par Cisco porte sur plusieurs nouveaux modèles économiques qui utiliseraient les données de façon surprenante, mais pourraient améliorer la sécurité et la sûreté des utilisateurs. Il pourrait s’agir par exemple d’accepter de partager des données personnelles concernant son domicile ou encore sa voiture en échange de publicité en matière de santé ou de sécurité. Les consommateurs sont majoritairement mal à l’aise avec ces modèles, mais les répondants bien informés sur la protection de la vie privée (sur RGPD par exemple) étaient beaucoup plus à l’aise que ceux peu informés.
  • Les consommateurs accordent beaucoup d’importance au rôle du gouvernement dans la réglementation de l’utilisation des données, et voient le RGPD d’un œil très favorable. Les répondants à l’enquête souhaitent que le gouvernement joue un rôle de surveillance et qu’il s’assure que les entreprises se conforment à la loi et à leurs politiques énoncées. C’est peut-être pour cette raison que le RGPD est perçu de manière positive dans le monde (55% favorable contre 5% défavorable). De plus les consommateurs estiment que le RGPD leur a donné plus de contrôle sur leurs données et a renforcé leur confiance dans les entreprises qui utilisent leurs données.
  • De nombreux consommateurs (43%) affirment qu’ils ne peuvent toujours pas protéger efficacement leurs données aujourd’hui. Bien qu’il y ait de nombreuses raisons à cela, la plus importante reste de loin la difficulté de savoir ce que les entreprises font réellement avec leurs données.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply