Elections municipales : quid de la cybersécurité dans les programmes ?

0

Les six premiers mois de 2020 ont été ponctués par d’importants incidents de cybersécurité. Ils ont touché des hôpitaux déjà soumis à la pression d’une crise sanitaire historique, mais aussi des universités, des usines, des mairies et régions entières.

Pourtant, la cybersécurité demeure encore aujourd’hui la grande oubliée des programmes des élections municipales. La sécurité du citoyen est au cœur du débat actuel en France et il n’est pourtant jamais question de sa cybersécurité, alors même que les deux sont liés.Le télétravail et l’école à distance sont devenus une norme pour des milliers de salariés et d’élèves français. Ces moyens de travailler et d’étudier sont propices aux cyberattaques comme nos chercheurs l’ont observé depuis le début de la pandémie.

Depuis le commencement de la crise, les trois secteurs les plus ciblés par les cybercriminels sont : la santé, l’éducation et la finance. Parmi ce top 3, deux secteurs entrent directement dans la compétence des élus locaux.Les investissements au niveau de l’État en la matière doivent être complétés d’une responsabilisation au niveau local. Cela peut passer par la mise en place de programmes de formation, d’actions de sensibilisation au niveau périscolaire pour donner un meilleur degré de compréhension de la cybersécurité aux plus jeunes, ou encore la création de centres de surveillance et d’excellence.

L’Ille-et-Vilaine et Rennes en particulier, avec son pôle de cyberdéfense et ses milliers d’étudiants formés actuellement à la cybersécurité, représentent de très bons exemples de ce qui peut être développé au niveau municipal ou régional.De la même manière que les citoyens se partagent le territoire, ils vivent sur le même cyber-territoire. Il convient donc de le protéger avec la même efficacité.

About Author

Avatar

Regional Vice-Président Europe du Sud, Benelux & Israël chez McAfee

Leave A Reply