Eric Michonnet d’Arbor Networks : « les attaques vont augmenté exponentiellement dans le futur proche »

0

Dans un environnement en constante évolution, il est important de prendre du recul et de se demander sur quoi le secteur de la sécurité devra se concentrer dans les mois à venir. Chaque année, la cybersécurité est confronté à de nouveaux types de menaces car les cybercriminels ont recours à des stratégies de plus en plus sophistiquées pour accéder aux données des entreprises.

À l’instar des serveurs d’impression utilisés il y a quelques années pour mener des attaques, maintenant quasiment tous les équipements d’une entreprise sont ou seront désormais connectés à Internet. Les équipes de supports et d’intervention IT devront donc prendre en compte de nouveaux risques liées aux terminaux connectés et devront les protégér.

L’attaque Dyn d’octobre dernier a montré qu’une multitude d’équipements IoT n’étaient pas sécurisés et étaient extrêmement vulnérables. Dans ce contexte,Arbor Networks a publié sa 12ème étude annuelle sur la sécurité des infrastructures IP mondiales (WISR, Worldwide Infrastructure Security Report), offrant les points de vue de professionnels des réseaux et de la sécurité. Cette étude couvre des aspects aussi divers que la détection des menaces, la réponse aux incidents, les services managés, les effectifs de personnel et les budgets. Pour connaître les détails de cet étude l’équipe de Globb Security France a parlé avec Eric Michonnet d’Arbor Networks.

Ce dernier nous raconte dans cette interview les défis opérationnels auxquels les opérateurs Internet sont confrontés quotidiennement en raison des menaces véhiculées par le réseau, ainsi que sur les stratégies adoptées pour combattre et neutraliser celles-ci. Selon le expert, avec la multiplication des installations d’équipements IoT sur le marché de la grande consommation, le risque de faille de sécurité va augmenter. La plus forte attaque par déni de service distribué (DDoS) signalée cette année a atteint 800 Gbit/s, soit une augmentation de 60 % par rapport aux 500 Gbit/s enregistrés en 2015. Non seulement les attaques DDoS s’amplifient, mais elles deviennent aussi plus fréquentes et complexes.

Non seulement les attaques DDoS s’amplifient, mais elles deviennent aussi plus fréquentes et complexes.

Dès lors que des appareils non sécurisés sont disponibles sur le marché, il devient quasiment impossible de résoudre le problème sans les rappeler ou publier des mises à jour de sécurité. Ce regain d’intensité et de complexité conduit un nombre croissant d’entreprises à déployer des solutions de protection DDoS sur mesure, à mettre en œuvre des meilleures pratiques de défense hybride et à accélérer la réponse aux incidents, autant d’évolutions positives dans un environnement des menaces qui ne laisse par ailleurs guère place à l’optimisme.

En plus, Michonnet fait le point sur les conséquences des attaques DDoS sont manifestes et les résultats de l’enquête que indiquent une meilleure compréhension des dommages causés à l’image de marque et des dépenses opérationnelles en cas de succès d’une attaque DDoS, conduisant les entreprises à se recentrer sur les meilleures pratiques en matière de stratégies défensives.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply