Qui était derrière le cyberattaque massive du 21 octobre ?

0

Depuis quelques jours les rumeurs à propos de la culpabilité du cyberattaque géante qui a paralysé une partie de la Toile vendredi 21 octobre explosent. Comme nous vous avons déjà raconté,  les serveurs de Dyn, fournisseur de services pour Twitter, Amazon, CNN, Paypal, Spotify ou Netflix, parmi outres, ont été attaqués par un DDoS et ont été paralysées pendant, au moins, quarante minutes.

Trois suspects très différents

Les hackers mal intentionnés s’organisent de mieux en mieux, et se mettent parfois à la solde d’autres acteurs non cybernétiques, qui souhaitent frapper leurs ennemis via Internet. On le sait déjà, mais, chez les Américains, quand quelque chose va mal le premier qui vient à l’esprit c’est le dirigeant russe Vladimir Poutine et son pays.

Les hackers russes sont célèbres dans le monde entier pour leur expérience dans ce domaine, les cyberattaques sont “leur truc”. Ils sont seulement comparables aux chinois, avec leur cyberarmée, constituent un suspect a tenir en compte. Mais pour les experts en cybersécurité, il existe aussi la possibilité d’un acte d’un individu isolé et bien renseigné, ou d’un groupe de hackers très bien organisé.

Un groupe non étatique, un concurrent, un ex-employé ?

hacker

De nombreux piratages sont effectués par de concurrents, ou d’ex-employés car les premiers ont le mobile et les seconds la connaissance des infrastructures nécessaire. Dans ce cas, le nouveau PDG de Dyn peut être aussi une cible selon les californiens. Puisque, le 6 octobre, soit deux semaines avant l’attaque, Colin Doherty a pris les rênes de Dyn et il a fini avec son travail en tant que patron d’Arbor Networks, une entreprise spécialisée dans la protection contre les attaques DDoS, exactement le type d’attaque que Dyn a subi. « Il y a quelque chose à creuser ici », estime un ingénieur en cybersécurité travaillant pour un géant du Web.

Le problème est résolu mais nous ne savons toujours pas qui pourrait être derrière cette attaque massive, ou les motifs qu’ils peuvent avoir. Mais, quel que soit l’attaquant, le coût de cette attaque va être intéressant à analyser.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply