Fortunato Guarino, Guidance Software: « Il faut se mettre en route »

0

L’arrivée du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD – GDPR en anglais) en mai 2018, invite les dirigeants à accorder plus d’importance à la cybersécurité pour protéger leurs données. L’objectif du RGPD est de sensibiliser à ces notions pour protéger la vie privée et le patrimoine numérique et, pour établir une feuille de route, elle impose, pour quelques entreprises, l’obligation de nommer un data protection officer (DPO, ou délégué à la protection des données).

Fortunato Guarino, Consultant EMEA Cybercrime et data protection chez Guidance Software nous raconte quelles sont les fonctions de cette personne et comment elle devra déterminer où se trouvent les données dont on a besoin et travailler pour les protéger de manière efficace.

Le projet GDPR n’est pas un petit projet, pouvant être abandonné à la seule équipe IT de l’entreprise. La mise en conformité au GDPR requiert un effort combiné des départements finance, IT, juridique, sécurité et de tous les autres départements concernés par la gestion de données personnelles sous toutes ses formes. Il faut commencer pour faire une cartographie des données de l’entreprise pour savoir qu’est-ce qu’il faut protéger.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply