GTA 5 : envahi par des hackers

0
Lorsque l’on dit qu’il faut être vigilant au moment de jouer sur Internet … il faut nous faire confiance ! Profitant du succès de GTA 5, des personnes mal intentionnées ont conçu un malware pour infecter les utilisateurs. De nouveau un jeu vidéo permet à des pirates de voler l’argent des joueurs. Cette fois n’est pas un jeu pour Android l’infecté mais le GTA 5, qui pour les plus chanceux d’entre vous réussissent même a se faire payer par Rockstar Games.
Il y a quelques mois, nous avons parlé de la façon dont les cybercriminels ont profité de la popularité de Pokemon Go pour lancer leurs propres applications malveillantes. En effet, cette fois grâce à l’utilisation de logiciels tiers connus sous le nom de «mod menus», une fois infecté, les pirates vous forcent à tuer des joueurs qui sont en mode passif ce qui vous fait payer les frais hospitaliers. Le fait de tuer des joueurs vous faisant gagner des RP.
Le carnage ne s’arrête pas la puisque les joueurs ayant acheté justement cette monnaie virtuelle avec leur argent réel sont aussi pris pour cible de manière que les personnes attaquées signalent des millions de dollars perdus dans GTA 5. Depuis sa sortie sur PC, GTA 5 est envahi par des hackers ce qui a mené a Nintendo à mettre au défi ces mêmes hackers de pirater leur console avec une récompense à la clé.
Les cybercriminels utilisent fréquemment les titres populaires (ou anticipés) pour pousser leurs propres malwares, comme nous le voyons ici. Nous recommandons donc aux utilisateurs d’éviter de donner ses données sur Internet et de bien vouloir faire attention à l’utilisation qu’ils font des jeux-vidéo. 
Pour ces que jouent sur le smartphone il faut rappeler que, pendant 2016, nous vous avons montré comment des tas de sites web de téléchargement illégal d’applications Android qui sont des malwares qui vont infecter votre portable. 

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply