Jean-Daniel Ayme, Samsung : « On veut donner le choix à nos clients »

1

Assurer une sécurité sans faille sur une plate-forme aussi ouverte et riche qu’Android n’est pas tâche aisée; Les smartphones et les appareils mobiles devient de plus en plus de cibles pour les cybercriminels, conscientes de que la sécurisation de ces appareils n’est pas toujours mis en place pour quelques utilisateurs.

L’utilisation de plusieurs facteurs d’authentification biométrique permet de renforcer la sécurité d’accès et apporte plus de flexibilité dans les usages. Voilà pourquoi Samsung a décidé de maximiser la sécurité sur son dernier smartphone, le Samsung Galaxy S8 que vient d’être présenté à Londres. En complément du lecteur d’empreintes digitales, en ajoutant un système de reconnaissance faciale du visage complet, et d’un scan de l’iris.

Cette dernière technologie pourrait à terme venir remplacer le lecteur d’empreintes, mais, pour le moment, les trois systèmes cohabiteront avec les déjà traditionnel code numérique. Pour déverrouiller son Galaxy S8, nous avons maintenant différents options: vérifier son identité avec une empreinte digitale, procéder à la reconnaissance faciale, la reconnaissance via scan de l’iris ou le code numérique.

L’entreprise souhaite probablement répondre aux multiples tentatives de déverrouillage de ses smartphones, réussies notamment à l’aide d’une fausse empreinte en latex, ou encore de pâte à modeler. Il y a quelques mois les experts assuraient que les empreintes digitales constituaient « l’un des codes d’accès les plus sécurisés, parce qu’elles sont uniques », mais il s’avère que ce système n’est pas non plus sans faille et que nos empreintes digitales changent au cour de notre vie. Par contre, « l’iris ne change jamais » assurent dès Samsung. 

En plus, pour inciter les professionnels à se tourner vers ses appareils mobiles Android, le groupe Samsung a ajouté des nouveautés à sa couche de sécurité Knox venant s’ajouter aux protections naturelles de l’OS mobile de Google. Nous connaisons les nouveautés du Galaxy S8 par rapport à la sécurité de la main de Jean-Daniel Ayme, Vice-président mobile chez Samsung.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Un commentaire

Leave A Reply