Jouets connectés : sont-ils un véritable danger ?

0
La semaine dernière, on a vu comment les Allemands avaient été obligés de détruire un jouet connecté à cause de susceptibles tentatives de piratage. Les poupées Cayla étaient équipés d’un microphone, d’un haut-parleur et d’un transmetteur Bluetooth de manière que si un enfant pose une question, elle peut se connecter à Internet et trouver une réponse.
Le problème c’est que, en 2015, les chercheurs ont découvert que le module Bluetooth non sécurisé pouvait être utilisé par des hackers. C’est la raison pour laquelle l’Agence fédérale allemande des réseaux a recommandé aux parents de ne pas acheter ou détruire ces jouets.
Il y a des gens que trouvent cette décision un peu extrême. D’ailleurs, le gouvernement britannique a déclaré que ces poupées « ne présentaient pas de risque en particulier ». Néanmoins, la réponse de l’Allemagne reste le même comme il indique Jochen Homann de l’Agence fédérale allemande en assurant que « Les objets dissimulant des caméras ou des microphones et qui sont capables de transmettre un signal, peuvent transmettre par conséquent des données sans détection et compromettre la vie privée des utilisateurs. Ceci s’applique en particulier aux jouets pour enfants. La poupée Cayla a été interdite en Allemagne. Et ceci dans le but de protéger les plus vulnérables dans notre société ».
De l’autre côté de l’océan, aux Etats-Unis, des plaintes similaires ont été constatées à l’approche des vacances de Noël car ce n’est pas la première fois que des problèmes surviennent sur des jouets connectés.
Nous parlons beaucoup du manque de sécurité concernant l’IdO et du cas du botnet Mirai qui avait semé la pagaille chez les grands sites web. Mais el faut aussi tenir en compte la façon dont les fabricants de jouets créent ces objets. On l’a déjà vu en plusieurs reprises : les objets connectés manquent de sécurité.
Ce pour cela qu’on demande les parents de « réfléchir » avant d’acheter des jouets connectés pour leur enfants. Assurez-vous que vous savez à quoi vous renoncez en matière de vie privée et de données car ce ne sera pas le dernier cas d’un jouet prenant trop de liberté avec des contrôles d’application.

Comment pouvez-vous vous protéger ?

Pour se protéger contre ce type de risques, l’éditeur de sécurité ESET propose une série de conseils qui peuvent permettre aux enfants (et aussi aux adultes) de jouer en toute sécurité avec ces jouets intelligents,  au temps que les parents peuvent dormir tranquilles en sachant que leurs enfants sont en sécurité.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply