Journée mondiale du mot de passe : et si on changeait enfin de méthode d’authentification ?

0

Ce jeudi 7 mai est la Journée mondiale du mot de passe. Cette méthode de protection informatique qui règne depuis des décennies, basée sur un savoir, s’est retrouvée largement dépassée par les niveaux de sécurité offerts par les technologies biométriques, fondées sur une ou plusieurs caractéristiques physiques.

A mesure que les consommateurs vont être confrontés à une activité frauduleuse en plein essor – particulièrement en ces temps de pandémie – ils attendront une meilleure protection de la part des entreprises avec lesquelles ils échangent. Beaucoup d’entre eux prendront même les devants, cessant d’utiliser des services basés sur des méthodes de protection archaïques comme les mots de passe, pour se tourner vers des approches plus innovantes et rassurantes comme les technologies biométriques.

La biométrie a fait ses preuves pour aider à attraper des cybercriminels au moment-même où ils essayent de commettre une fraude, et pour permettre de prévenir cette situation. Plus d’un tiers (36%) des consommateurs se déclarent disposés à collaborer avec des entreprises qui utilisent la biométrie. Un quart (25%) d’entre eux souhaitent même que davantage d’entreprises y aient recours.

Comment équilibrer une expérience utilisateur fluide et facilement accessible

Les organisations doivent en permanence travailler à équilibrer une expérience utilisateur fluide et facilement accessible avec de solides mesures de sécurité. Les consommateurs se servent de plus en plus des canaux digitaux, sur lesquels ils attendent un certain niveau de sécurité. En revanche, ils ne souhaitent pas ressentir la moindre frustration en utilisant ces services. Les mots de passe sont non seulement une contrainte pour les utilisateurs, mais ils présentent par essence un degré de protection limité. En cette Journée mondiale du mot de passe, il est grand temps de repenser nos méthodes d’authentification.

About Author

Simon Marchand

Chief Fraud Prevention Officer au sein de la division Sécurité et Biométrie de Nuance

Leave A Reply