La France, en sixième position, pour violation du RGPD

0

En 2020, le montant total des sanctions infligées pour violation du Règlement général sur la protection des données (RGDP) a été de 171,3 millions d’euros (Source : Finbold). Si l’Italie avec 58,16 millions d’euros résultant de 34 infractions au RGPD, le UK avec 49,3 millions d’euros d’amendes infligés pour trois infractions et l’Allemagne, avec 37,39 millions d’euros pour trois violations majeures, dont celles de British Airways représentent le trio de tête des amendes, la France se place quant à elle en sixième position. Elle comptabilise un total d’environ 3 millions d’euros d’amendes.

La prochaine décennie doit assurer aux consommateurs que les données qu’ils échangent – en contrepartie d’expériences plus personnalisées – doivent être utilisées, gérées et conservées avec une protection optimale. Pour y parvenir, les organisations doivent s’assurer non seulement qu’elles respectent les normes de conformité et les politiques les plus récentes, mais aussi qu’elles protègent leur activité en s’autorégulant selon l’évolution du paysage des cybermenaces. Par exemple, à chaque infraction, attaque par ransomware ou faux pas dans la gestion des données, celles des consommateurs et, dans certains cas, des informations nominatives (ou PII pour Personally Identifiable Information) qui tombent entre les mains de criminels. 

Quelle que soit leur taille, les organisations doivent être plus responsables. Il ne s’agit pas de se contenter de systèmes et de processus informatiques obsolètes, mais de passer à des solutions modernes qui réduisent les risques liés aux données en identifiant et en prenant des mesures correctives plus précises sur la manière dont elles traitent les données personnelles.

La relation entre le consommateur et le vendeur ne fonctionne que lorsque la confiance est présente, quelle que soit la menace ou le problème rencontré. Du point de vue de la conformité, le RGPD n’était que les prémisses de cette volonté de protection.

Chez Cohesity, nous encourageons activement toutes les organisations à faire de même et à assurer la transparence en matière de protection des données. En cette journée de la protection des données, nous réfléchissons à l’importance de la vie privée, tout en appelant les chefs d’entreprise à prendre des mesures décisives pour favoriser la confiance dans l’économie numérique

About Author

Frédéric Lemaire

Directeur France de Cohesity

Leave A Reply