L’ANSSI se tourne vers l’avenir face à l’ampleur des menaces cyber

0

A l’occasion de la publication de son rapport d’activité, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes  d’information (ANSSI), a organisé le 10 juin 2021 un webinaire ouvert à tous et à toutes. L’agence a présenté le  bilan de l’année écoulée, les tendances de la menace cyber et ses projets prioritaires pour les années à venir. 

La menace cyber atteint des sommets 

Les tendances observées en 2019 se sont confirmées en 2020. L’année a été marquée par une recrudescence  des attaques par rançongiciels. Le nombre de signalements liés à des rançongiciels a été multiplié par quatre par  rapport à l’année 2019.  

« La menace des rançongiciels continue de croître exponentiellement et les exemples récents confirment que les  conséquences peuvent être très graves » explique Mathieu Feuillet, sous-directeur Opérations de l’ANSSI. 

Les menaces stratégiques, l’espionnage et les attaques par chaîne d’approvisionnement constituent également  les phénomènes les plus observés durant l’année écoulée. 

Aucun secteur d’activité ne semble épargné par les attaques cyber. Néanmoins, les victimes de rançongiciels sont  principalement des collectivités territoriales, des établissements de santé et des entreprises du secteur de  l’industrie. 

Avec France Relance, l’ANSSI renforce la cybersécurité des services publics 

Afin de relancer l’économie durement affectée par la crise sanitaire et encourager le développement des secteurs  d’avenir, le gouvernement a lancé en septembre 2020 le plan France Relance. Ce dispositif comporte un volet  cybersécurité doté de 136 millions d’euros confiés à l’ANSSI. Objectif : renforcer le niveau de cybersécurité des  administrations, des collectivités territoriales, des établissements de santé et des organismes au service des  administrés tout en soutenant l’économie. 

« Le volet cyber de France Relance permet de déployer des moyens inédits pour la cybersécurité de l’Etat et des  services publics » affirme Gwenaëlle Martinet, cheffe de projet France Relance à l’ANSSI. 

Répartition des bénéficiaires du volet cybersécurité

Source / données de référence : bénéficiaires de l’expérimentation + bénéficiaires candidats retenus et sur liste d’attente de la phase de généralisation 

On compte dès à présent de très nombreux bénéficiaires du volet cybersécurité de France Relance, comme le  Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard.  

« Cette opportunité offerte doit permettre au Centre de gagner en cyber-maturité » déclare Franck Mestre,  responsable sécurité des systèmes d’information du Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard. 

L’ANSSI, au plus près de l’écosystème cyber : les projets Campus cyber et Rennes 

2020 a été le terreau de nombreuses évolutions structurantes pour l’ANSSI, qui se finaliseront dans les années à  venir. 

L’ANSSI est très impliquée depuis l’origine dans l’aventure du Campus Cyber, qui a pour objectif de rassembler  et de fédérer acteurs privés, publics et associatifs de l’écosystème de la cybersécurité dans un lieu unique afin de  développer des coopérations et de promouvoir l’excellence française. Situé à La Défense dans la Tour Eria, le  Campus Cyber ouvrira fin 2021. Ce site hébergera notamment le Centre de formation à la sécurité des systèmes  d’information (CFSSI) de l’ANSSI. 

À partir de septembre 2021, l’ANSSI s’implantera progressivement à Rennes. Accueillant 200 personnes à terme,  cette antenne visera en premier lieu à renforcer les échanges avec ses partenaires privilégiés déjà présents à  Rennes (ministère des Armées, industriels et start-ups). Cette implantation permettra également d’accueillir la  croissance prévue des effectifs de l’ANSSI des prochaines années. 

« C’est en se rapprochant de l’écosystème cyber, au sein du Campus cyber et à Rennes, que l’ANSSI grandira  intelligemment » explique Emmanuel Naëgelen, directeur général adjoint de l’ANSSI.

About Author

Globb Security France

Leave A Reply