Les pertes causés par la cybercriminalité en 2020 dépassent les 4 milliards de dollars

0

L’Internet Crime Complaint Center du FBI, connu aussi sous l’acronyme IC3, vient de publier son dernier rapport annuel intitulé « Internet Crime Report 2020 ». Il offre un état des lieux de la menace et particulièrement des plaintes pour des attaques sur Internet ainsi que des statistiques sur les escroqueries liées à la pandémie de COVID-19.

Avec 791 790 plaintes pour suspicion de criminalité sur Internet reçues, le FBI note une augmentation de plus de 300 000 plaintes par rapport à 2019 et des pertes déclarées dépassant 4,2 milliards de dollars. 

La France figure notamment à la 7e place dans le top 20 premiers pays par nombre total de victimes

Les attaques de type Business Email Compromise (BEC) et Email Account Compromise (EAC) sont sans conteste le problème le plus coûteux en matière de cybersécurité – et les plus de 1,8 milliard de dollars de pertes annuelles déclarées ne sont que la partie émergée de l’iceberg. De par leur nature même, les escroqueries par email sont souvent sous-estimées, car elles passent inaperçues, mais elles entraînent des pertes financières très lourdes.

Avec un si grand nombre d’employés travaillant à domicile et en dehors de l’environnement réseau traditionnel, il n’y a jamais eu de moment plus critique pour baisser la garde face aux attaques par email qui ciblent les personnes. Les trois principaux crimes signalés par les victimes reposent sur l’interaction humaine, ce qui montre à quel point ils sont incroyablement lucratifs pour les acteurs de la menace. Les organisations et les employés doivent rester vigilants.

About Author

Loïc Guézo

Directeur Stratégie Cybersécurité pour SEMEA chez Proofpoint

Leave A Reply