Locky attaque de nouveau

0

Les réseaux sociaux sont de nouveau une des cibles préférées des cybercriminels; une nouvelle forme d’attaque au ransomware a vu le jour sur les réseaux sociaux selon affirme la firme spécialisée dans la sécurité informatique CheckPoint. Ils ont identifié un nouveau risque qui permet aux pirates de contourner les sécurités de Facebook et LinkedIn en maquillant un ransomware (ou rançongiciel en français) Locky, dans un fichier image.

Cette attaque est une version améliorée d’une attaque déjà connue et permet de partager l’image sur Facebook et LinkedIn sans que les systèmes de sécurité et antivirus des deux réseaux sociaux ne le bloquent. Par contre, si vous avez quelques notions de cybersécurité, vous aurez la puce à l’oreille lorsque vous recevez un fichier .svg car ce type ce fichier sert que pour le dessin vectoriel.

locky-2

Une fois l’image ouverte, le système le fichier .svg infecte l’ordinateur en téléchargeant directement Locky sans rédirectioner à aucun site web. Pour éviter de se faire infecter, il suffit de ne pas télécharger de fichier .svg inconnu et, surtout, de ne pas l’ouvrir. Si vous l’avez téléchargé et pas encore ouvert, supprimez-le, faites un scan antivirus et changez vos mots de passe pour plus de sécurité.

N’oubliez pas que seulement au cours des derniers mois, nous avons assisté à plusieurs controverses liées à ce vol de données sur les réseaux sociaux: Linkedin (117 millions de comptes ont été hackées), Twitter a suivi aussi des attaques et il paraît que plus de 32 millions d’utilisateurs et des mots de passe ont été publiés sur le dark web. Myspace et Tumblr ont également subi deux vols distincts et leurs données peuvent avoir été vendus, et pour un prix au minimum.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply