Des logiciels malveillants installés par défaut sur des dizaines de smartphones

0

L’éditeur de sécurité Check Point a révélé que 38 smartphones Android seraient vendus avec des malwares dangereux installés par défaut. Bien que l’entreprise ne donne pas les noms des sociétés qui vendent ces smartphones, grandes marques sont citées y compris Samsung, LG, Google, Xiaomi, ZTE ou Asus. 

Mais non, les constructeurs ne sont pas les responsables. D’après l’infformation, les logiciels malveillants ne faisaient pas partie de la ROM officielle fournie par ces derniers et proviendraient de la chaîne de montage. La plupart de ces applications peuvent voler des informations ou alors afficher des publicités non désirées. En plus, pour six d’entre eux, le malware utilise même des privilèges spécifiques, nécessitant que la ROM soit complètement réinstallée pour s’en débarrasser.

Selon affirme le site Ars Technica, l’une d’entre elle peut s’accaparer les droits d’accès au système du mobile qu’il infecte et une autre, baptisée Slocker, c’est un ransomware capable de masquer l’identité des rançonneurs en utilisant Tor.

Check Point ne précise cependant pas où sont vendus les smartphones infectés et par qui. Mais la société annonce que l’une est une « grande entreprise de télécommunications » et l’autre « une société de technologie ». L’année dernière des logiciels malveillants mobiles ont été détectés à la fois dans Google Play et l’App Store de Apple et il semble qu’en 2017 cette tendence va continuer.

Voici la liste de certains appareils concernés :

  • Galaxy Note 2
  • LG G4
  • Galaxy S7
  • Galaxy S4
  • Galaxy Note 4
  • Galaxy Note 5
  • Galaxy Note 7
  • Xiaomi Mi 4i
  • Galaxy A5
  • ZTE x500
  • Galaxy Note 3
  • Galaxy Note Edge
  • Galaxy Tab S2
  • Galaxy Tab 2
  • Oppo N3
  • vivo X6 plus
  • Nexus 5
  • Nexus 5X
  • Asus Zenfone 2
  • LenovoS90
  • OppoR7 plus
  • Xiaomi Redmi
  • Lenovo A850

Comme on a déjà vu en plusieurs réprises, les smartphones, tout comme les ordinateurs, peuvent être la cible de logiciels malveillants conçus pour happer les données personnelles et financières qu’ils contiennent. Pour éviter que les informations contenues dans l’appareil ne tombent entre de mauvaises mains, il est indispensable d’adopter les bons réflexes.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply