Des millions de routeurs seront bientôt plus sécurisés ?

0

Dès nos jours, il y a désormais plus d’objets connectés que d’êtres humains. Beaucoup de ces appareils, et même la plupart d’entre eux, ne respectent pas les principes de base en matière de sécurité et de protection de la vie privée.

Un nombre incalculable de nouveaux appareils connectés est mis en ligne chaque jour. Pour contrer ce problème, F-Secure propose aux fabricants de routeurs et aux opérateurs d’intégrer F-Secure SENSE, sous forme de logiciel, au sein de sa solution Connected Home Security.

« Avec cette nouvelle solution, les opérateurs et fabricants de routeurs ont une occasion unique d’aider à sécuriser ces appareils », déclare Antero Norkio, Vice President of Product Management chez F-Secure. 

F-Secure Connected Home Security intègre des fonctionnalités de sécurité destinées à protéger les réseaux, le cloud, les routeurs et les postes de travail, au sein d’une interface unique et intuitive par les utilisateurs finaux. Cette solution s’appuie sur les fonctionnalités du routeur Wi-Fi sécurisé SENSE : ce routeur a été conçu par F-Secure pour stopper les logiciels malveillants, le phishing et le tracking en ligne, et pour protéger les appareils connectés contre les cyber attaques. SENSE est disponible depuis près d’un an. F-Secure répond désormais aux demandes des fabricants et opérateurs de routeurs en intégrant le logiciel de SENSE au sein de sa solution Connected Home Security, sous forme de kit de développement logiciel (SDK).

La solution Connected Home Security de F-Secure permet aux fabricants de routeurs et aux opérateurs d’intégrer SENSE SDK au sein de leurs propres routeurs. L’objectif est de permettre à une large base d’utilisateurs d’accéder plus facilement à ce nouveau type de protection. L’offre est adaptable : elle peut être associée à la protection des postes de travail et à d’autres solutions F-Secure. Les opérateurs peuvent ainsi personnaliser leurs propres services avec des fonctionnalités supplémentaires comme « Accompagnement parental », qui permet aux parents d’établir avec leurs enfants des règles intelligentes pour l’utilisation d’internet.

« Nous avons conçu la solution Connected Home Security afin que nos partenaires puissent à coup sûr profiter des possibilités offertes par SENSE. Nous offrons une assistance à ceux d’entre eux qui choisissent d’intégrer les fonctionnalités de SENSE à leur routeur. » ajoute Antero Norkio, Vice President of Product Management chez F-Secure.

Selon un récent rapport de Gartner, « d’ici 2021, il y aura plus de 15 milliards d’appareils connectés dans le monde, contre 4,8 milliards aujourd’hui ». Le rapport de Gartner révèle également que « d’ici 2021, plus de 75 % des appareils domestiques connectés seront exploités par des attaques DDoS (déni de service distribué) ou par des botnet IoT, contre 40 % aujourd’hui. »

Les particuliers, de leur côté, sont attentifs à ces questions de sécurité. Dans un récent sondage F-Secure, près de la moitié des répondants ont indiqué qu’ils ont fait le choix de renoncer à l’achat d’un objet connecté en raison des préoccupations liés à la sécurité ou à la confidentialité : 46 % ont déjà renoncé à un achat de ce type pour des raisons de sécurité, et 48 % du fait d’inquiétudes liés à la fuite de données personnelles.

L’offre Connected Home Security de F-Secure peut également intégrer des analyses de la sécurité des composants logiciels et matériels d’un opérateur ou d’un fabricant de routeur. Selon Andrea Barisani, Head of Hardware Security chez F-Secure, la sécurisation des maisons connectées doit commencer par les routeurs, qui restent largement utilisés mais rarement sécurisés.

« Les routeurs comptent parmi les appareils connectés les plus répandus chez les particuliers. Pourtant, leur sécurité n’est pas toujours la priorité des fabricants. Notre équipe de sécurité hardware possède une large expérience dans le test de petits routeurs de bureau et de routeurs domestiques. Chaque fois, nous parvenons à déjouer leur protection… pour, in fine, aider leurs fabricants à améliorer leur sécurité », déclare Andrea Barisani. « Construire une maison connectée avec un routeur non sécurisé, c’est comme la bâtir sur des sables mouvants. Les mentalités doivent évoluer si nous voulons des maisons intelligentes réellement sécurisées. »

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply