“FIC2018”

Nous avons utilisé Pokémon GO comme appât pour les cyber-attaques, voilà ce qui est arrivé

0

Ils croyaient qu’ils capturaient Pokémon. Mais nous les capturaient à eux …

Que peut-on faire si quelqu’un commence à utiliser Pokémon GO comme appât pour lancer des cyberattaques? Il y a déjà eu des cas où le jeu a été utilisé comme un leurre pour voler les données des utilisateurs peu méfiants, ou pour conduire les victimes à un certain point afin de voler leurs données.

Les cyber-attaques sur les appareils mobiles sont une réalité et bien que beaucoup de personnes ne soient toujours pas au courant, les smartphones que nous utilisons tous les jours sont des vrais « bombes à retardement » et ont les mêmes risques, ou même plus que les  ordinateurs. Oubliez les virus ou les logiciels malveillants qui infectent votre ordinateur. Maintenant, le but des cybercriminels sont les mobiles. Pourquoi? Pour commencer, parce qu’ils gardent multitude de données pouvant leur faire gagner beaucoup d’argent.

Bon, rester avec cette idée. D’autre part, Pokémon GO, ce jeu qui a franchi tous les records peut être utilisé pour lancer des cyberattaques car il réunit deux qualités qu’adorent les Hackers: la popularité et la géolocalisation. Pour démontrer cette théorie nous avons utilisé Pokémon GO comme un leurre pour lancer une attaque. Ici est illustré ce qui est arrivé :

Qu’avons-nous fait?

Nous avons enregistré un reportage vidéo dans lequel est expliqué comment nous avons mené l’attaque, et surtout on vous donne des conseils pour éviter d’être à votre tour le capturé

Notre intention dans tous les cas n’est pas de «donner des idées». Notre objectif est de montrer les risques aux utilisateurs pour les encourager à appliquer les mesures de sécurité de base. Car, soyez assurés, les cyberattaquants ont déjà  appliqué ces méthodes et mille autres seront produits.

Vous voulez savoir comment nous l’avons fait? Cliquez ici.

About Author

Monica Valle

Journaliste spécialisée en technologie et cybersécurité. Directrice de Globb Security et présentatrice du programme sur sécurité informatique et technologie Mundo Hacker. Twitter: @monivalle.

Leave A Reply