Palo Alto Networks lance le tout premier pare-feu nouvelle génération basé sur le Machine Learning

0

Alors que les entreprises doivent protéger toujours plus de points d’exposition aux menaces informatiques en expansion et évolution permanentes, Palo Alto Networks vient de présenter son tout premier ML — Powered NGFW, un pare-feu mettant le Machine Learning au cœur de sa solution pour prévenir de façon intelligente les menaces, pour sécuriser les objets connectés et pour préconiser des règles de sécurité, redéfinissant  une nouvelles fois, les standards de sécurité pour les réseaux. 

« Il y a treize ans, nous avons complètement changé la sécurité des réseaux en créant le NGFW, » affirme Nir Zuk, cofondateur et directeur technique de Palo Alto Networks. « À mesure que les réseaux d’entreprise s’agrandissent et se diversifient, en intégrant le cloud hybride, les objets connectés, l’adoption du télétravail, et alors que les attaques évoluent rapidement et automatiquement, nous avons de nouveau besoin d’une approche radicalement différente de la cybersécurité. La version 10 de PAN-OS apporte le premier ML-Powered NGFW au monde qui apprend en continu et améliore préventivement la sécurité sur l’ensemble des fronts, de façon à ce que les responsables de la sécurité ne soient pas simplement à la hauteur mais prennent une longueur d’avance. »

Le ML — Powered NGFW de Palo Alto Networks avec PAN-OS 10.0 introduit plusieurs nouveautés comme : 

1 — Une prévention contre les malwares et l’hameçonnage basé sur le Machine Learning

Alors que les attaquants utilisent des machines pour faire évoluer automatiquement leurs attaques, la recherche de signatures présente moins d’intérêt pour les prévenir. Avant les produits de sécurité pour le réseau n’utilisaient l’apprentissage machine que de façon annexe, mais le ML -Powered NGFW de Palo Alto Networks l’intègre au cœur de sa solution pour aider à la prévention d’attaques inconnues.

2 — Mise à jour des signatures sans délai

Déjà leader du secteur pour ce qui est de réduire le temps de réaction face aux menaces de quelques jours à quelques minutes, Palo Alto Networks annonce désormais une protection sans délai, avec pour conséquence une réduction de 99,5 % des systèmes infectés

3 — Intégration du Machine Learning pour sécuriser les objets connectés

Les appareils IoT prolifèrent rapidement, se rattachant souvent sur les réseaux sans protection et sans véritablement soupçonner tous les risques qu’ils posent en matière de sécurité. La nouvelle fonction IoT Security basée sur le Machine Learning fournit une visibilité complète sur ces appareils, y compris sur ceux qui n’étaient pas détectés auparavant ; elle met en lumière les anomalies et les vulnérabilités, et recommande les mesures de sécurité adaptées. Le tout sans avoir besoin d’ajouter d’autres capteurs ou d’autres éléments d’infrastructure.

4 — Une politique de sécurité basée sur le Machine Learning

Le ML — Powered NGFW utilise l’apprentissage machine pour analyser de grandes quantités de données télémétriques puis pour préconiser des mesures de sécurité adaptées. Avec PAN-OS 10.0 et IoT Security, les clients seront capables de prévoir et d’adopter les meilleures règles de sécurité IoT pour protéger leurs appareils. Cela leur fera gagner du temps et réduira les risques d’erreurs humaines.

En rassemblant ces quatre nouveautés, jamais réalisées auparavant dans le domaine, le ML — Powered NGFW de Palo Alto Networks : 

  • Aide les sociétés à se protéger instantanément contre 95 % des menaces sur le Web et venues de fichiers inconnues
  • Automatise les recommandations de sécurité pour gagner du temps et réduire les risques d’erreur humaine,  
  • S’adapte et fournit une protection en temps réel et, 
  • Élargit la visibilité et la protection à l’ensemble des appareils, y compris les objets connectés non gérés, sans avoir à déployer de nouveaux capteurs.

De plus, PAN-OS 10.0 introduit la CN-Series, une version en conteneur du ML — Powered NGFW et plus de 70 nouvelles fonctionnalités, y compris un déchiffrement plus facile, un clustering haute disponibilité, une nouvelle carte-mère haute performance et des améliorations pour la partie sécurité des noms de domaines (DNS Security) et la prévention des risques. 

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply