Pedro Da Gloria, HP : «Sécuriser le matériel c’est la base»

0

Les experts disent que parmi les vulnérabilités d’une entreprise, la plus importante sont ses travailleurs. ll est bien connu que les travailleurs sont l’une des failles de sécurité par lesquelles les cybercriminels se jettent dans les organisations, ce qui provoque des incidents de sécurité dans les entreprises.

Mais, les logiciels malveillants ciblent maintenant aussi les imprimantes. Voilà pourquoi nous nous sommes déplacés jusqu’aux locaux d’HP à Paris pour parler avec Pedro Da Gloria, Business Developper – Professional Inkjet Solutions chez HP.

Rappelant que s’agissant d’objets connectés comme les autres, ce dernier nous assure « qu’on compte des milliards d’imprimantes professionnelles au monde mais seulement une sur 50 est sécurisé ». Dans ce sens, HP a lancé une websérie axée sur la cybersécurité intitulée « The Wolf » : de courts épisodes mettent en scène Christian Slater en train de pirater les imprimantes et ordinateurs non protégés d’une entreprise.

On voit un panorama plutôt inquiétant des risques de sécurité liés aux systèmes d’impression car seulement 44 % des professionnels interrogés disent que les imprimantes connectées « pourtant tout aussi intelligentes que les PC » ne sont pas équipées dès le départ d’une protection antivirus, il est donc possible d’intercepter les impressions qui permettent l’accès à toutes les données non cryptées de l’entreprise.

Dans ce sens, HP offre une combinaison de fonctionnalités de sécurité qui peuvent surveiller pour détecter et arrêter automatiquement une attaque puis auto-valider l’intégrité du logiciel dans un redémarrage.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply