Dans plus d’une entreprise sur deux, la sécurité n’est pas assez efficace

0
La sécurité numerique ne se limite plus à répondre aux attaques entrantes, mais également à se préparer et à disposer de la meilleure stratégie de protection en adoptant une approche pro-active. Avant de s’attaquer aux risques et de déterminer les solutions les plus efficaces, encore faut-il savoir d’où ces risques proviennent.
En effet, selon un étude mené par Citrix avec l’Institut Ponemon portant sur les pratiques des entreprises en matière de sécurité, ainsi que leurs inquiétudes, seules 4 entreprises sur 10 (41%) estiment que l’efficacité de la sécurité au sein de leur infrastructure est au-dessus de la moyenne. Citrix et l’institut Ponemon ont interrogé 4 268 responsables de la sécurité informatique répartis dans 14 pays, voici les résultats le plus remarcables :

L’Homme est un loup pour la sécurité des entreprises

Les risques de sécurité informatique qui pèsent sur l’entreprise proviennent d’un manque de sensibilisation des employés aux enjeux de l’utilisation d’appareils personnels sur le lieu de travail. Parmi eux, la génération Y (18-34 ans) est considérée comme la génération prenant le plus de risques en entreprise : 58 % des sondés craignent ainsi qu’ils sont peu soucieux des données sensibles et confidentielles, ce qui les place bien devant la génération X (24%) et des baby-boomers (18%).
37% des personnes interrogées estiment en effet que cette jeune génération est particulièrement dangereuse de par son usage d’applications et appareils non approuvés. Un autre critère marquant est la négligence vis-à-vis des règles de sécurité (24%). On a vu dans le dernier étude de Symantec qu’en France, 86 % des employés utilisent leurs terminaux personnels dans le cadre de leur activité professionnelle
En plus, seuls 32% des sondés affirment que la cybersécurité est une priorité stratégique pour la direction de leur entreprise et 64% des employés temporaires au sein des entreprises françaises utilisent des applications tierces non autorisées par le service informatique, ce qui peut également présenter un risque notable pour l’entreprise.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply