Présidentielles françaises: WikiLeaks suggère qu’il pourrait avoir un rôle important à jouer dans le résultat de l’élection française

0

Comme on a déjà vu au Forum international de la cybersécurité (FIC) les experts de la cybersecurité placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur les prochaines élections présidentielles et invitent les politiques français à rester en alerte.

Des inquiétudes demeurent concernant la sécurité du processus en France, tant que, selon, souligne Gérôme Billois, un responsable du cabinet de conseil Wavestone, « On est dans un contexte de cyber guerre froide« . Le hacking de courriels de responsables démocrates aux Etats-Unis par des pirates désignés comme proches du Kremlin est vu comme un événement sans précédent et un avertissement pour les Européens.

Maintenant, WikiLeaks a tourné son attention vers les prochaines élections présidentielles qu’aurons lieu en avril, révélant que ses archives contiennent des milliers de documents potentiellement sensibles sur trois candidats : le républicain François Fillon, la leader d’ extrême-droite Marine Le Pen et le candidat indépendant Emmanuel Macron.

Captura de pantalla 2017-02-05 a la(s) 21.07.38

WikiLeaks affirme avoir plus de 3000 fichiers sur Fillon, dont la popularité a chuté au milieu des allégations selon lesquelles il apayé sa femme près de 1 million € d’argent public avec peu de preuves de travail. Fillon nie toute malversation.

Le Pen, qui dirige actuellement les sondages selon les derniers chiffres de Elabe, fait l’objet de 1.138 documents de WikiLeaksElle est également impliqué dans un scandale financier , avec un chien de garde du Parlement européen affirmant que le leader du Front national a illégalement payé au personnel de son parti près de 300.000 € entre 2011 et 2012, en utilisant l’ argent qui ne devrait être utilisé pour les députés européens qu’à payer pour les tâches législatives.

La libération de WikiLeaks d’un certain nombre de fichiers à partir de la campagne de Hillary Clinton a peut-être influencé l’opinion publique et donc ses chances de gagner les présidentielles américaines. Pour la France, le problème reste le même: la publication de courriels, fichiers ou messages liés à des candidats pour tenter d’influencer l’opinion publique.

« Les partis ou les équipes de campagne peuvent être vulnérables. Les candidats sont des individus très exposés, et le risque sur leur réputation est très important », a souligné Norman Girard, vice-président pour l’Europe de l’éditeur de logiciels Varonis« Cela peut faire chuter un candidat de dix points », assurait l’expert.

Les autorités se préoccupent aussi du risque qui représentent les réseaux sociaux: de fausses informations peuvent devenir virales en quelques instants. La nouvelle de WikiLeaks suggère qu’il pourrait avoir un rôle important à jouer dans le résultat de l’élection française.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply