Quel avenir pour la cybersécurité en France ?

0

Proofpoint dévoile aujourd’hui les conclusions d’une enquête menée auprès de 150 Responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) français. Le rapport met en lumière la manière dont les organisations abordent la cybersécurité dans le contexte de la pandémie et comment elles anticipent l’avenir.

Dans le contexte de la pandémie et d’une pression inégalée en termes de cyberattaques, cette enquête permet d’évaluer dans quelle mesure les entreprises françaises sont impactées et préparées à faire face à de nouvelles menaces. Elle révèle notamment que si l’erreur humaine est la plus grande vulnérabilité pour 6 RSSI français sur 10, la formation des employés à la cybersécurité n’est toujours pas une priorité.

Parmi les principales conclusions de l’enquête : 

  • Les organisations en France ne sont pas assez préparées : Plus de la moitié (56 %) des RSSI français estiment que la direction de leur entreprise ne prête pas assez attention à la stratégie de cybersécurité
  • Le télétravail ajoute une pression supplémentaire : Seulement un cinquième (20 %) des RSSI français sont pleinement convaincus que leurs collaborateurs disposent des moyens nécessaires pour travailler à distance.
  • Les menaces internes augmentent : 61% des décideurs en cybersécurité français estiment que le facteur humain représente la principale vulnérabilité de leur entreprise.
  • Le niveau de formation des collaborateurs est insuffisant : la majorité (82 %) des entreprises forment leurs collaborateurs aux bonnes pratiques de cybersécurité deux fois par an ou moins souvent
  • De nombreuses inquiétudes pour l’avenir : 51 % des RSSI français pensent que l’essor du Shadow IT lié au télétravail constituera probablement l’une des principales menaces de cybersécurité au cours des deux prochaines années, suivie par la progression de la fraude par email, en particulier les attaques BEC

About Author

Globb Security France

Leave A Reply