Renaud Bidou, Trend Micro : « Nous verrons encore de nouvelles attaques majeures d’ici quelques années »

0

Depuis vendredi dernier, des dizaines de milliers d’ordinateurs du monde entier ont été infectés par WannaCry, un ransomware qui se sert d’une vulnérabilité connue via des outils développés par la NSA. Ces derniers ont été inclus dans une attaque de The Shadow Brokers en avril dernier pour se propager via des e-mails ou des liens infectés, mais elle profite d’une faille de sécurité présente dans Windows pour s’exécuter automatiquement sur l’ordinateur de la victime.

Ce piratage informatique « sans précédent” soulève plusieurs questions. Voilà pourquoi l’équipe de Globb Security France s’est déplacée jusqu’aux locaux de Trend Micro à Rueil-Malmaison pour avoir l’opinion de Renaud Bidou, Directeur Technique Europe du Sud pour Trend Micro. Le cataclysme engendré par cette attaque forcera-t-il les entreprises à prendre les menaces de ransomware plus au sérieux ? Comment peut-on se protéger face à des attaques de plus en plus sophistiquées ?

N’oublions pas que les cybercriminels exploitant les ransomware ont extorqué plus de 1 milliard de dollars aux victimes l’année dernière et que près de 47 % des entreprises ont déjà subi au moins une attaque de type ransomware. Alors, accepter l’extorsion par ransomware encourage les criminels et contribue à financer un peu plus leurs efforts de développement.

Ce que WannaCry démontre efficacement, c’est que les cybercriminels exploitent continuellement les possibilités qu’ils détectent. Voilà pourquoi « Nous verrons encore de nouvelles attaques majeures d’ici quelques années ».

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply