Rester protégé en ligne malgré les vols de mots de passe successifs

0

Les campagnes de vols de couples identifiants – mots de passe, ensuite mis en vente sur le Dark Web, se suivent et se ressemblent. Les cybercriminels favorisent le ciblage des plateformes les plus populaires, où ils peuvent exfiltrer des millions voire des milliards d’identifiants de comptes. Ces piratages concernent donc tout utilisateur d’Internet… mais ils ne sont pas une fatalité. Pour rester protégé en ligne, il suffit de mettre en pratique quelques principes de sécurité. 

Les mots de passe sont un élément fondamental de la sécurité en ligne, car ils nous permettent d’accéder à un appareil, une application ou un site web rapidement et en toute sécurité. Cependant, on les considère parfois comme acquis et avec nos vies bien remplies, on peut oublier les principes de base de la sécurité des mots de passe. Avec autant d’identifiants à retenir pour les différents appareils et applications, on finit souvent par utiliser le même mot de passe partout, ce qui affaiblit la sécurité autour des données qu’ils protègent.

Pour limiter les risques d’escroquerie en ligne ou de vol de données personnelles, il est important d’utiliser des mots de passe uniques, en veillant à ce qu’ils restent aléatoires et obscurs, et idéalement de les modifier tous les trois mois environs.

Par ailleurs, les mots de passe ne doivent jamais être partagés avec autrui. Il peut sembler inoffensif de les partager avec ses amis ou ses proches, mais c’est ainsi que des informations personnelles peuvent tomber entre de mauvaises mains. Ces bonnes pratiques sont essentielles pour rester aussi protégé que possible en ligne et sécuriser ce qui compte le plus : sa vie privée. 

Les conseils pour créer des mots de passe infaillibles :

  • Éviter l’usage de mots contenant des informations personnelles. Les mots de passe qui contiennent des informations personnelles, telles que son nom, son adresse ou le nom de son animal de compagnie, sont plus faciles à deviner ;
  • User de complexité en utilisant une phrase, avec des chiffres et des caractères aléatoires. Par exemple, si on aime les romans policiers, on peut choisir la phrase suivante : ILoveBooksOnCrime ;
  • Substituer des lettres aux chiffres et aux caractères, en mettant une partie en capitales pour la rendre encore plus robuste, comme par exemple 1L0VEBook$oNcRIM3! ;
  • Choisir des réponses qui ne sont pas faciles à trouver en ligne lors de la mise en place de questions de sécurité ;
  • Garder le secret autour de ses mots de passe ;
  • Ne jamais réutiliser ses mots de passe. Lorsque l’on réutilise un mot de passe et que quelqu’un le devine un mot pour un compte, il peut potentiellement l’utiliser pour se connecter à d’autres. Avec un seul piratage, les cybercriminels peuvent ainsi mettre la main sur plusieurs comptes ;
  • Changer son mot de passe immédiatement si un site web ou un service de surveillance avertit que les données d’un service que l’on utilise ont pu être exposées ;
  • Utiliser un gestionnaire de mots de passe. Si la seule pensée de créer et de gérer des mots de passe complexes fait peur, on peut se servir d’un gestionnaire de mots de passe. Il s’agit d’un logiciel qui peut créer des mots de passe aléatoires et complexes pour chacun des comptes, et les stocker en toute sécurité. Ainsi, pas besoin de se souvenir de tous ses mots de passe – on peut simplement s’en remettre au gestionnaire de mots de passe pour les saisir en cas de besoin.

About Author

Avatar

Head of Global Consumer chez McAfee

Leave A Reply