Sécurité Mobile: trucs et astuces pour proteger votre smartphone

0

Depuis la semaine dernière, l’Europol et la police lancent une campagne mettant en garde les utilisateurs de smartphones contre les risques induits par certaines habitudes de navigation mobile. Via des tweets sur le Twitter de la @policefederale ils veulent attirer l’attention du public sur les dangers les plus courants en partageant des informations pour sécuriser les internautes mobiles particuliers ainsi que les entreprises. Car, ne l’oublions pas, le maillon le plus faible en matière de sécurité mobile est souvent l’utilisateur lui-même.

La plupart des virus et autres malwares entrent dans les smartphones par l’application la plus téléchargée: le jeu. Les jeux serts aux cybercriminels à atteindre nos données personnelles car, de plus en plus, nous utilisons les portables pour faire des achats ou surfer sur la Toile. En plus, grâce à des applications téléchargées sur les marchés noirs ou non officielles peuvent avoir des liens malveillants. Ces applications pourraient compromettre le smartphone à bien des égards, mais le plus dangereux est que le cybercriminel peut prendre des photos avec la caméra d’avant ou d’arrière, et aussi vous localiser.

Bien que cela soit déjà un problème, le pire est que l’année dernière des logiciels malveillants mobiles ont été détectés à la fois dans Google Play et l’App Store de Apple. Les criminels ont trouvé plusieurs façons de contourner les mesures de sécurité des magasins des plus importantes applications officielles et y ont fait télécharger leurs applications malveillantes.

proteger-votre-smartphone-2

Dans sa campagne, Europol conseille, avant tout téléchargement d’une appli, d’effectuer une recherche sur les avis émis par les utilisateurs. Le nombre de commentaires et leur contenu permet une première vérification. Il circule par exemple, aujourd’hui de nombreux « modes d’emploi pour Pokemon Go » qui sont de fausses applis, mais de vrais malwares.

Il est aussi conseillé de consulter la liste des permissions exigées par la future appli car quelquefois, ils demandent l’accès à vos contacts, à vos messages, votre caméra et votre localisation.

Ransomware sur votre portable ?

En plus, le ransomware -ou site de rançonnage- est particulièrement actif ces dernier mois et il vous fera tout perdre. La technique consiste à bloquer l’accès aux données d’un téléphone ou d’un PC et d’exiger, ensuite, le paiement d’une rançon pour obtenir à nouveau l’accès aux données. Le pirates peut alors interdire l’accès aux données, mais aussi les partager et les revendre. Dans certains cas, il ne sera possible de réutiliser son smartphone qu’après une réinitialisation complète du terminal qui fera perdre définitivement toutes les données enregistrées. A moins de les avoir sauvegardées par ailleurs.

D’autre part, un réseau wi-fi public et gratuit peut être la copie d’un réseau wi-fi légitime (celui d’un restaurant par exemple) ou un réseau wi-fi inconnu, mais il faut tenir en compte que, bien qu’il puisse être légitime, si vous avez accès à un réseau sans sécurité par mot de passe beaucoup d’autres personnes ont eu accès aussi, donc votre système peut être un terrain fertile pour l’infection.

C’est pour cela que vous devez prendre de mesures de sécurité si vous vous connectés sur un réseau wi-fi public accessible sans mot de passe et ne pas consulter ta messagerie ni surfer sur ton compte bancaire. Pour éviter de se faire voler ses données bancaires il est aussi conseillé de ne pas accéder automatiquement à sa banque ou de partager son numéro de carte et son code via des messages. En cas de vol du téléphone, il est prudent d’en avertir sa banque. Et, surtout, c’est nécessaire de télécharger l’appli mobile officielle de votre organisme financier.

En plus, installer une appli de sécurité mobile (un antivirus) sur votre smartphone vous permettra d’éviter bien de déconvenues. Les téléphones actuels sont, avant tout, des ordinateurs et doivent être protégés comme tels.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply