La surveillance des applications mobiles, une préoccupation grandissante pour les utilisateurs

0

Les capacités de surveillance des applications mobiles deviennent une préoccupation grandissante pour les utilisateurs selon une nouvelle étude Kaspersky Lab. Nombre d’entre eux s’inquiètent du risque que les applications installées sur leurs appareils connectés les pistent, surveillent leurs activités ou divulguent leurs données.

Des utilisateurs de plus en plus inquiets

Ainsi, 61 % ne sont pas à l’aise avec l’idée de partager leurs informations de géolocalisation avec les sites web et applications… Ils n’étaient que 39 % en 2016. D’autre côté, 56 % sont très inquiets qu’une tierce personne puisse voir tout ce qu’ils font ou surveiller le contenu de leur appareil, et 1 sur 2 de pouvoir être pisté au moyen des informations de géolocalisation.

Des préoccupations fondées, puisque selon les recherches de Kaspersky Lab 96 %
des applications Android peuvent se lancer sans l’autorisation de l’utilisateur. 83 %
des applications Android ont accès aux données sensibles de leur utilisateur.

Cependant, ces dangers peuvent facilement être évités par la mise en place de quelques simples mesures de sécurité:

  • Ni routeur ou jailbreak. Nous devons tout faire pour éviter d’obtenir des privilèges outsider. « Le principe clé pour assurer la sécurité des appareils mobiles de ne pas utiliser le routeur dans le cas des appareils Android et non jailbreaker, dans le cas d’iOS ». Cela laisse la porte ouverte pour les cybercriminels à l’appareil.
  • Installez un antivirus. Oui, dans le mobile aussi, il est conseillé d’installer une solution de sécurité. Surtout dans le cas des périphériques d’affaires que l’entreprise devrait avoir un gestionnaire de périphérique mobile (MDM).
  • Avant de télécharger, réfléchissiez à deux fois. Mettre en quarantaine et inspecter les applications ou pièces jointes suspectes avant de les télécharger sur le périphérique.
  • Faire la sauvegarde. Il est fortement recommandé de sauvegarder les données régulièrement dans l’appareil, ainsi s’il est infecté, on peut récupérer les fichiers sans payer, en cas de ransomware par exemple. Et si le mobile a été détourné ou infecté, évitez d’essayer de déchiffrer et consultez un expert en sécurité.

« Les applications sont devenues incontournables dans notre vie quotidienne. Nous nous en servons pour tout, qu’il s’agisse de retoucher des photos, de mettre à jour nos comptes sur les réseaux sociaux, de jouer ou de réserver une table au restaurant. Or, cette étude révèle que, bien que nous apprécions beaucoup l’usage de ces applications, nous ne leur faisons pas confiance. Alors que les utilisateurs sont de plus en plus sensibilisés au risque d’espionnage de leurs activités en ligne par leurs applications, ils ne prennent pas toujours pour autant les mesures pour se prémunir contre les risques éventuels. C’est là où nous pouvons contribuer à leur apporter une tranquillité d’esprit. Nos produits sont spécifiquement conçus pour les aider à profiter de tous les avantages du numérique et d’Internet sans arrière-pensée. » commente Dmitry Aleshin, VP Marketing Produits de Kaspersky Lab.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply