Un ransomware cible les Jeux Olympiques de Tokyo

0

Malgré la pandémie, les Jeux Olympiques de Tokyo ont finalement pu être lancés, avec un protocole sanitaire très strict. Mais le virus n’est pas le seul danger qui plane sur cette édition. La menace de cyberattaques est également très forte, à en croire la très récente mise en garde du Federal Bureau of Investigation (FBI), qui n’aura malheureusement pas tardé à devenir réalité puisque les organisateurs viennent de révéler avoir été victimes d’une attaque par rançongiciel

Le véritable événement des Jeux Olympiques ne sera finalement pas le 200 mètres nage libre – côté informatique, l’enjeu est de finir la compétition sans être massivement affecté par des attaques de ransomware. La gestion des données de nouvelle génération doit faire partie de l’équation.

Il y a trois impératifs à respecter pour éviter le pire : Les données doivent être sur une seule plateforme – pour réduire la surface d’attaque. Les sauvegardes doivent être immuables – si des acteurs malveillants s’emparent de la sauvegarde, ils gagnent.

Disposer de capacités de restauration instantanées – si vous êtes touché par une attaque de ransomware, la capacité de restaurer rapidement minimise l’impact de l’attaque. La dernière chose dont les Jeux Olympiques ont besoin, c’est que les cybercriminels remportent l’or.

About Author

Avatar

RSSI du spécialiste de la gestion des données Cohesity

Leave A Reply