VDI vs DaaS : comment faire le bon choix ?

0

À première vue, l’infrastructure de bureau virtuel (VDI) et le poste de travail en tant que service (DaaS) semblent incroyablement similaires. Tous deux permettent aux utilisateurs d’accéder à des postes de travail virtuels, avec une gestion centralisée, ce qui évite au service informatique d’installer et de mettre à jour les systèmes d’exploitation sur toutes les machines d’une entreprise.

En examinant de plus près la comparaison entre DaaS et VDI, il existe pourtant des différences essentielles, notamment en ce qui concerne l’hébergement, la propriété de la gestion et les besoins de maintenance. La VDI est principalement gérée en interne dans le datacenter physique d’une entreprise, le déploiement et les mises à jour étant gérés en interne. Le DaaS, en revanche, est une forme de VDI hébergée dans le cloud et gérée par un fournisseur tiers. Il existe différents types de DaaS en fonction du volume de gestion déléguée, mais la finalité est de permettre au fournisseur de diffuser les bureaux virtuels sur les terminaux des utilisateurs finaux du client.

D’où l’importance de connaitre les 4 principales différences entre DaaS et VDI pour être en mesure de déterminer quelle approche convient le mieux à une entreprise.

Les coûts

La mise en place de serveurs ou d’un datacenter pour héberger et prendre en charge des postes de travail virtuels peut coûter cher au départ. Toutefois, si la taille de l’effectif reste relativement similaire dans un avenir prévisible, la plupart des coûts devraient être limités aux dépenses initiales. Cela pourrait se traduire par des économies sur le long terme. Bien que des frais de mise en place puissent être associés au DaaS, le déploiement nécessite généralement un coût initial plus faible puisque le fournisseur de services fournit l’infrastructure. Et grâce au modèle d’abonnement par utilisateur, les entreprises peuvent adapter ou modifier leur investissement en fonction de l’évolution de leurs besoins. Le modèle d’abonnement fait du DaaS un choix pertinent pour les entreprises dont la main-d’œuvre est temporaire/saisonnière ou en croissance, ainsi que pour celles qui procèdent à des fusions et acquisitions.

La flexibilité et l’évolutivité

La configuration et le déploiement de la VDI sur site sont généralement adaptés aux besoins actuels d’une entreprise, à moins qu’elle n’ait investi dans un solide plan de continuité des activités. C’est pourquoi les entreprises en constante évolution ou en pleine croissance peuvent avoir besoin de plus d’agilité et d’évolutivité que ce que les capacités de support de leur VDI sur site permet. À mesure que les entreprises évoluent, les besoins en matière de technologie et de logiciels augmentent, et chaque demande d’installation, de maintenance et de mise à niveau d’un bureau virtuel entraîne une augmentation des ressources et des dépenses IT. La VDI peut également ralentir votre entreprise si vos serveurs ne peuvent pas supporter un nombre trop élevé de collaborateurs ou si les pratiques de sécurité deviennent obsolètes, mettant ainsi les données en danger. En revanche, le DaaS est très flexible, puisque les fournisseurs de services fournissent l’infrastructure, les intégrations et les ressources nécessaires pour répondre aux besoins actuels et à venir de l’entreprise. Bien que l’extension du DaaS augmente les coûts d’abonnement, la possibilité d’investir efficacement en fonction des besoins en fait une solution efficace.

Le contrôle et la gestion

Avec la VDI, le service IT bénéficie d’un contrôle total des serveurs VDI sur site, y compris la maintenance et la sécurité quotidiennes, les performances du réseau, le dépannage et toutes les mises à jour logicielles et matérielles. Certains datacenters peuvent fournir une assistance de gestion supplémentaire, mais l’essentiel de la charge incombe au service informatique interne. La maintenance étant délocalisée, le DaaS offre un peu moins de contrôle interne, mais peut proposer des avantages de sécurité avancés en matière de protection des données. En fait, selon une étude récente, pour 39 % des répondants, le fait de conserver les données sensibles – y compris les fichiers, les données, les applications et les mots de passe – hors des appareils et dans un environnement sécurisé représente l’un des principaux avantages du DaaS. Le DaaS peut également aider les entreprises à se mettre en conformité avec les récentes réglementations sur la confidentialité des données, telles que le RGPD.

L’accès aux ressources

Le déploiement VDI est basé sur un modèle à client unique, ce qui signifie que les ressources et la distribution sont dédiées à une seule entreprise. Sans partage de serveurs avec d’autres organisations, il n’y a aucun risque d’interférence ou d’interruption due aux demandes des autres utilisateurs.

Cependant, cela signifie également que lorsque le datacenter est en panne, toutes les ressources sont inutilisables. Cela peut représenter un défi pour les entreprises qui fonctionnent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou qui sont confrontées à des perturbations inattendues, telles que des intempéries ou des pannes de courant. Avec l’approche DaaS, la plupart des services sont multi-tenants, ce qui implique de partager dynamiquement les ressources avec d’autres organisations, ce qui pourrait nuire au service en cas d’interruption. Certaines solutions offrent toutefois des options avancées pour atténuer les temps d’arrêt des ressources. En outre, le DaaS nécessite un accès à l’internet, ce qui peut avoir un impact sur l’accessibilité pour certains utilisateurs ou certaines régions.

Le choix entre VDI et DaaS peut sembler difficile, car les enjeux sont plus élevés que jamais pour les entreprises qui doivent adapter leur infrastructure technologique au monde du travail à distance.

Si une entreprise connaît une croissance stable, dispose d’effectifs géographiquement centralisés et peut gérer les ressources et les coûts liés à l’hébergement, au déploiement et à la maintenance, la VDI sur site peut fournir l’infrastructure adéquate. En revanche, pour une solution plus souple pour l’entreprise, le DaaS représente sans doute la meilleure option.

About Author

Avatar

Ingénieur avant-vente, Citrix

Leave A Reply