Wikileaks révèle les cyberarmes de la CIA

0
WikiLeaks l’a fait de nouveau, le célèbre site vient de faire publique que la CIA espionne les utilisateurs iPhone, Android et même les possesseurs d’une Smart TV Samsung. Dans ce nouveau dossier appellé « Vault 7 », ils montrent comment la CIA peut pénétrer dans certains appareils, qu’il s’agisse de TV connectées, de smartphones ou d’ordinateurs. On peut également lire que l’Agence Centrale du Renseignement américaine es capable de prendre le contrôle de certains véhicules connectés et donc, provoquer des accidents à distance.
WikiLeaks a dévoilé des informations issues de précisément 8 761 fichiers mettant en lumière une nouvelle affaire de cyberespionnage. Cette fois, l’agence de renseignements utilise des failles zero day encore inconnues pour espionner aussi bien les iPhone que les smartphones sous Android ainsi que les ordinateurs sous Windows, Mac OS et Linux et même les Smart TV Samsung. Il contient les techniques utilisées par la CIA pour s’attaquer à certaines produits.
wikieleaks tweet

La CIA nous espionne

Selon la révelation, la CIA disposerait de techniques capables de lui donner accès à de précieuses données, stockés sur iOS et Android, avant même qu’elles soient chiffrées. Ils serions même en mesure de contrôler les appareils en mettant au point des systèmes automatisés d’attaque basés sur des malwares multiplateformes.
L’attaque visant les Smart TV Samsung consiste, quant à elle, à simuler l’extinction de l’appareil qui devient ensuite un microphone espion. En tout cas, les failles et malwares abordés dans les documents ont en effet déjà plusieurs années mais gardent leur pouvoir tant que les détails ne sont pas révélés car l’éditeur concerné n’est pas au courant et ne peut donc pas les combattre.
En court, les documents indiquent que la CIA possède des attaques soigneusement préparées contre un très grand nombre de produits disposant d’un système d’exploitation, quel qu’il soit. Un programme global de piratage qui a pour conséquence de transformer n’importe quel appareil électronique en véritable espion. En plus, la source révèle que la CIA aurait développé fin 2014 des outils permettant de prendre le contrôle des logiciels des voitures connectées afin de provoquer des « accidents » à distance. Des accidents qui seraient en fait des meurtres quasiment indétectables.

La CIA, opère-t-elle comme la NSA ?

On apprend également que le Center for Cyber Intelligence de la CIA possède une base dans le consulat américain de Francfort, pour couvrir les opérations en Europe, en Afrique et dans le Moyen-Orient.
Comme à son habitude, WikiLeaks ne dévoile que des documents bruts et compte ensuite sur les médias pour relayer les nombreuses informations de ce dossier qui n’ont pour l’instant été révélées que partiellement. Présentés comme internes à la CIA, le site affirme qu’une grande quantité de documents de la CIA a été diffusée auprès de la communauté de la cybersécurité. Ils ont eux-même reçu une partie qu’ils ont décidé de rendre publique.
« Ces archives semblent avoir circulé parmi d’anciens pirates du gouvernement américain et sous-traitants de façon non autorisée, l’un d’entre eux ayant fourni à Wikileaks une partie de ces archives », précise WikiLeaks. Interrogée sur l’ensemble de ces révélations, la CIA a simplement répondu qu’elle ne commentait jamais ce type de publication. De son côté, Edward Snowden a plongé dans les documents de Wikileaks, indiquant que tout semblait authentique.
snowden
Ayant publié en 2010 des centaines de milliers de documents de la diplomatie américaine qui avaient fait trembler les chancelleries du monde entier, son but maintenant c’est d’« Initier un débat public sur la sécurité, la création, l’utilisation, la prolifération et le contrôle démocratique des cyber-armes »

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply