Le commerce de demain doit s’appuyer sur la digitalisation

0

Si le secteur du commerce s’intéresse à la transformation digitale depuis un certain temps, la pandémie en a fait sa priorité. La COVID-19 a quasiment métamorphosé le paysage du jour au lendemain, obligeant les commerçants à adopter des technologies numériques et à repenser rapidement leur mode de fonctionnement.

Si de nombreuses solutions sont le fruit de mesures qui se voulaient initialement temporaires, les changements semblent désormais durer, ce qui impose de mettre en place des infrastructures opérationnelles évolutives. Toutefois, la pandémie a accéléré la numérisation mais a également mis en évidence des problématiques préoccupant les dirigeants du secteur de la distribution depuis un certain temps : le développement du e-commerce et le rôle des magasins physiques, la sécurité des données, l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, le développement durable et, bien sûr, l’expérience client et employé à la lumière d’attentes en constante évolution.

Conscients de ces enjeux, les commerçants commencent à envisager une nouvelle ère pour le commerce de détail, centrée sur la digitalisation. Il est indispensable d’investir dans un environnement numérique sécurisé renforçant tous les aspects du commerce pour garantir la résilience, l’agilité, la sécurité et la croissance du secteur.

La digitalisation au service des retailers 

Les retailers ont tendance à envisager de potentiels investissements vers des technologies de pointe et des innovations, telles que l’IA, la virtualisation et les applications de données, dans le but de disposer d’une infrastructure numérique adaptée. Les priorités de nombreux commerçants sont aujourd’hui de pouvoir assurer une connectivité permanente, activer et désactiver facilement des services, adopter des modèles commerciaux collaboratifs et créer des joint-ventures, tout en garantissant la sécurité.

La sécurité au cœur des nouveaux enjeux de digitalisation

La digitalisation a permis la mise en place sécurisée du travail hybride tout en préservant la confiance des consommateurs. En effet, l’avenir de l’environnement de travail sera hybride mais il est important de savoir comment le sécuriser. La plupart des applications étant fournies en tant que SaaS (software as a service) ou hébergées dans le cloud, il est de plus en plus difficile de trouver le bon équilibre entre l’expérience utilisateur et la sécurité. Par ailleurs, la multiplication des types d’appareils et des modèles de propriété contraint les entreprises à adopter une approche moderne et globale afin de se protéger contre les menaces tout en autorisant le choix des appareils.

Une expérience employé améliorée pour une meilleure expérience client

La transformation digitale est bien plus qu’une simple évolution technologique. Elle peut entraîner une modification des processus et des cultures, ce qui peut avoir un impact positif sur l’efficacité, la productivité, l’engagement et le bien-être. Les solutions numériques les plus performantes permettront aux entreprises de travailler plus intelligemment, en fournissant à leurs collaborateurs ce dont ils ont besoin pour effectuer leurs tâches, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, l’appareil qu’ils utilisent ou le réseau auquel ils sont connectés, dans le but ultime d’offrir au client la meilleure expérience possible.

Selon une étude menée par Forrester, il faudra environ quatre ans pour que les ventes au détail retrouvent leur niveau d’avant la pandémie. Toutefois, il se dégage à l’heure actuelle un consensus très net considérant que si le secteur parvient à tirer parti des changements qui lui ont été imposés et à se libérer des systèmes, pratiques et modes de pensée du passé, l’avenir du commerce de détail s’annonce prometteur. 

About Author

Gerard Lavin

directeur de la technologie pour la région EMEA chez Citrix

Leave A Reply