Les hackers russes de Killnet ciblent des sites lituaniens

0

Ce lundi 27 juin, la Lituanie a été visée par une série d’attaque DDoS visant des organismes publics et des sociétés privées. Killnet, le groupe de hacker à l’origine de cette attaque est connu pour être proche des intérêts russes. 

Les récentes attaques DDoS de Killnet contre les sites web d’institutions publiques lituaniennes témoignent des dégâts que peuvent causer à la population des actes d’hacktivisme à visée géopolitique.
 
Killnet est tristement célèbre pour ses actes d’hacktivisme et est soupçonné d’être proche de l’État russe. Le groupe a déjà lancé des attaques contre des pays soutenant l’Ukraine, notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie, et cette dernière série d’attaques n’est donc pas une surprise pour ceux qui ont suivi de près leurs agissements.
 
Les méthodes d’attaque de Killnet ne sont pas particulièrement sophistiquées et sont faciles à atténuer d’un point de vue technique, mais le groupe sait que ces attaques bruyantes feront la une des journaux et susciteront la controverse.
 
La Lituanie étant un État membre de l’UE et de l’OTAN, les répercussions potentielles prévues par la clause de défense mutuelle de l’UE ou l’article 5 de l’OTAN sont telles qu’il sera important de déterminer si Killnet a été explicitement piloté par l’État russe dans cette affaire ou si le groupe est tout simplement partisan de la cause nationaliste.

About Author

Avatar

Directeur des Analyses des Menaces pour Darktrace

Leave A Reply