Pourquoi vos emails ne sont pas automatiquement sécurisés dans le cloud

0

Le cloud n’a cessé de séduire les entreprises ces dernières années grâce son évolutivité et à un faible coût d’investissement. Les principaux fournisseurs de cloud publics sont devenus un élément indispensable du paysage informatique de nombreuses petites et moyennes organisations.  L’incendie du datacenter du fournisseur de cloud OVHcloud à Strasbourg en mars 2O21 a été largement couvert par les médias et des données appartenant à de nombreux clients ont été irrémédiablement perdues.

 L’impact de la perte de données sur la continuité des activités  

Néanmoins, les clients sont responsables de la protection de leurs données contre la perte. Ce que l’on appelle le modèle de responsabilité partagée fait désormais partie des conditions générales de la plupart des fournisseurs de services cloud. Ainsi, l’archivage des emails et la sauvegarde des données, voire des applications, relèvent de la responsabilité de l’entreprise. Une perte totale, comme ce fut le cas avec l’incendie chez OVHcloud, peut entraîner des conséquences dramatiques. Outre l’énorme perte d’informations stockées dans les emails depuis plusieurs années, il peut également y avoir des conséquences juridiques, sans parler de l’impact potentiel sur la productivité du personnel (emails perdus, serveurs de messagerie indisponibles, etc.)

En effet, lorsqu’une entreprise est confrontée à une perte de données conséquentes, cela peut compromettre la continuité des activités. Les systèmes devront être entièrement reconfigurés et de nombreuses données risquent de ne pas pouvoir être récupérées. Lorsque la perte de données concerne des courriers électroniques professionnels, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs points.

Les entreprises responsables de la protection de leurs données

Tout d’abord, assumer la responsabilité de ses propres données permettra aux entreprises d’être plus résilientes. Dans la plupart des cas – selon les conditions du service ou du contrat – c’est à l’entreprise, et non au fournisseur de services cloud, qu’il incombe de sauvegarder et d’archiver les données. De plus, en tant qu’utilisateur du service cloud, les organisations sont également responsables en ce qui concerne les lois sur la confidentialité des données.

Pour se prémunir contre la perte de données, il est ensuite crucial d’élaborer un plan de reprise après sinistre pour les données et applications critiques de l’entreprise. Les courriers électroniques doivent toujours être archivés, et pas seulement pour des raisons de conformité. Une stratégie d’archivage et de sauvegarde fiable est la pierre angulaire de tout plan de continuité des activités informatiques.

Le Cloud au cœur de la stratégie informatique 

Pour finir, le cloud est aujourd’hui un élément indispensable de la stratégie informatique de la plupart des entreprises. Mais l’indépendance du choix de différents fournisseurs de cloud peut ajouter une sécurité supplémentaire à la protection des données de l’entreprise. D’ailleurs, un fournisseur de cloud soulignera souvent que le client est responsable de la sauvegarde de “ses propres données”.

La sécurité des données est aujourd’hui au cœur de la stratégie numérique des entreprises. L’avènement du cloud mais aussi l’augmentation de la menace cyber doivent inciter les entreprises à repenser leur stratégie de sauvegarde et d’archivage d’emails pour sécuriser au mieux leurs données.

About Author

Roland Latzel

Leave A Reply