Hacker une voiture connecté c’est possible : voici l’exemple

0

Les chercheurs et experts en sécurité informatique ne cessent de tirer la sonnette d’alarme auprès des constructeurs automobiles sur les vulnérabilités des voitures connectées. Devenues de véritables ordinateurs sur roues, les voitures aujourd’hui sont toujours plus bardées de composants électroniques qui communiquent non seulement entre eux, mais aussi avec l’extérieur, via leur connectivité Internet. IBM a montré dans son IBM Business Connect comment il est possible de compromettre une voiture grâce à l’utilisation d’un simulateur et un panneau de contrôle.

Dans la vidéo nous voyons dans la pratique comment il est possible de faire facilmente une cyber-attaque sur une voiture à travers un réseau externe, dans ce cas via wifi. En effet, une fois mis au point l’attaque, ayant le contrôle de la voiture….Qu’est ce que l’on peut faire? Pratiquement n’importe quoi: provoquer que les freins ne fonctionnent pas, que la voiture tourne inévitablement à droite ou à gauche, arrêter le moteur … Enrique Serrano, spécialiste de cybersécurité chez IBM nous fait une démonstration de la façon dont quelqu’un peut effectuer une cyberattaque à un véhicule connecté. Il nous explique les dangers de ces possibilités, ce qu’on peut être fait pour l’empêcher, et pourquoi les attaquants travaillent déjà en développement de telles menaces.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply