Journée mondiale de la sauvegarde des données : le volume de données à sauvegarder augmente exponentiellement

0

Pour la majorité des personnes, la Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques signifie qu’elles devraient accorder plus d’attention aux données stockées sur leurs appareils électroniques. Nombreuses sont celles qui effectuent déjà une forme de sauvegarde, avec un téléchargement occasionnel sur un ordinateur, puis sur un disque dur. Et de plus en plus souvent, les sauvegardes se font dans un cloud souscrit ou mis à disposition par défaut par les appareils ou les applications. 

La plupart ne se préoccupe que de l’intégrité et de la disponibilité de leurs données personnelles ou de celles de leur famille. Si elles sont perdues et irrécupérables, c’est regrettable et probablement très gênant pendant un certain temps, mais il est rare que les conséquences soient catastrophiques.

En revanche, pour un professionnel dont le travail est d’assurer l’intégrité et la disponibilité des données et des actifs numériques de l’entreprise, toute perte revêt bien plus d’enjeux. Ne pas disposer de copies de sauvegarde des données ou ne pas être en mesure de les récupérer peut avoir des conséquences désastreuses que ce soit du point de vue financier ou de celui de la réputation. 

Un professionnel de la sauvegarde travaille avec un ou plusieurs produits de sauvegarde et de récupération de données dédiés. Il doit être en mesure de sauvegarder n’importe quelle source ou plateforme, allant des fichiers et supports non structurés aux données structurées dans des bases de données telles que SAP, SAP HANA ou Oracle. Il doit être possible de sauvegarder l’infrastructure physique et les environnements virtualisés ainsi que les différents systèmes de fichiers et systèmes d’exploitation. 

Au fur et à mesure que les technologies de stockage évoluent, le responsable examine également la possibilité de sauvegarder des conteneurs et des applications basées sur le cloud telles que Microsoft 365 Online.  Cependant, le volume de données à sauvegarder augmente exponentiellement et la fenêtre de sauvegarde continue de se réduire car les entreprises ont besoin d’un fonctionnement 24h/24 et 7j/7.

Par conséquent, tout ce qui améliore les performances est déterminant. Par exemple, Si la déduplication est disponible, elle peut être utilisée pour réduire le trafic réseau et conserver l’utilisation du stockage. Il en va de même pour la sauvegarde par blocs. Alors que le multi-threading peut aider à gérer les nombreuses tâches de sauvegarde qui doivent être exécutées quotidiennement, hebdomadairement et mensuellement. Tout ceci participe à l’amélioration de la sauvegarde. 

Il existe de nombreux aspects à prendre en compte pour un produit de sauvegarde. Cependant, le plus important de tous reste la capacité à restaurer les données en cas de besoin. Il est essentiel que les entreprises puissent continuer à fonctionner avec le moins de perturbations possible, même en cas de perte ou de corruption de données.

About Author

Avatar

Senior Product Marketing Manager, Micro Focus

Leave A Reply