L’Équipe, victime d’un acte malveillant

0

Le site du quotidien L’Équipe a récemment été victime d’un acte malveillant. Si il ne donne pas d’informations quant au nombre d’internautes touchés, le journal conseille néanmoins à tous ses abonnés de changer de mot de passe, ainsi que d’éviter d’ouvrir des emails suspects qui pourraient atterrir dans leur boîte de réception.

Des indicateurs clés peuvent contribuer à renforcer la sécurité des mots de passe. Nous vivons actuellement à une époque où les atteintes à la vie privée sont extrêmement fréquentes et où les attaques à grande échelle font souvent la une des médias. Outre les cartes de crédit, les adresses électroniques et les informations d’identification personnelles, les informations d’identification par mot de passe sont également très recherchées par les cybercriminels.

En raison des nombreuses communications sur le sujet, les utilisateurs ont appris qu’il est très important d’avoir un mot de passe sécurisé, au risque de sinon mettre en danger les comptes et les informations d’identification sensibles. Je crois que la communauté de la cybersécurité a également fait du bon travail pour éduquer les utilisateurs sur l’importance d’une bonne hygiène des mots de passe, et que les utilisateurs commencent à la prendre au sérieux.

Les utilisateurs doivent éviter d’utiliser des mots communs comme ceux du dictionnaire car les outils automatiques arrivent à les trouver en quelques secondes. Nous devons vraiment réfléchir aux mots/phrases/chaînes de caractères afin d’ajouter de la complexité et rendre les mots de passe plus difficiles à identifier tout en étant assez faciles à retenir. Des chaînes de mots ou de phrases apparemment illogiques (comme des paroles de chansons) avec des chiffres et des caractères spéciaux mélangés rendront le mot de passe beaucoup plus difficile à trouver. La longueur ajoute aussi à la complexité, donc un minimum de 10  caractères est recommandé.

About Author

Tim Bandos

Directeur de la cybersécurité chez Digital Guardian

Leave A Reply