L’Europe veut un cyber bouclier

0

La Commission européenne a présenté, cette semaine, sa nouvelle stratégie en matière de cybersécurité. Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne et Thierry Breton, commissaire au Marché Intérieur ont indiqué que l’objectif est de proposer une refonte du cadre réglementaire en vigueur en Europe, ainsi qu’un réseau de centres opérationnels interconnectés visant à protéger l’Europe des cyberattaques. Cela passera notamment par la création d’un bouclier cyber européen qui s’appuiera sur l’intelligence artificielle pour « détecter suffisamment en amont les « signaux faibles, annonciateurs d’intentions malveillantes ».

Cette annonce intervient à un moment clé pour le continent européen, plus que jamais vulnérable face à la menace cyber. Un constat partagé par McAfee lors de sa dernière étude « Rapports sur le paysage des menaces » qui indique que le nombres d’attaques rendues publiques et visant le secteur public a augmenté de 73 %. Par ailleurs le dernier rapport McAfee sur le coût financier de la cybercriminalité met en lumière le fait quecertains gouvernements doivent disposer de plus de temps pour se remettre de l’impact des incidents de sécurité informatique par rapport à d’autres pays ou d’autres secteurs.

Cette annonce intervient à un moment clé pour le continent européen, plus que jamais vulnérable face à la menace cyber. Certains systèmes gouvernementaux peuvent encore utiliser des logiciels écrits il y a plusieurs décennies par des personnes qui ne sont plus disponibles pour consulter l’architecture. Certains des équipements sur lesquels reposent nos infrastructures critiques peuvent avoir été fabriqués par des organisations qui n’existent plus, ce qui rend difficile la reproduction ou la réparation des composants clés s’ils sont endommagés lors d’une cyberattaque.

Alors que les gouvernements sont conscients des enjeux financiers et de sécurité nationale, les temps d’arrêt imprévus, les coûts d’investigation des compromissions et la perturbation des opérations représentent des coûts moins visibles mais indéniablement conséquents. Il est indispensable de mieux comprendre les risques cyber et de mettre en place des plans efficaces pour y répondre et prévenir les incidents, étant donné que l’impact financier mondial représente des centaines de milliards de dollars.

À mesure que les environnements évoluent et deviennent plus complexes, l’innovation constante doit être la norme en matière de cyberdéfense. Les acteurs de l’IT et de la sécurité doivent faire face à leurs adversaires ensemble, comme une seule équipe. 

About Author

Avatar

Regional Vice-Président Europe du Sud, Benelux & Israël chez McAfee

Leave A Reply