Comment préparer les opérateurs à l’IoT et à la 5G ?

0

Imaginez un monde dans lequel vous pouvez télécharger un film en ultra HD en une seule seconde. Un monde où tous les objets communiquent entre eux en temps réel et dans lequel votre réseau mobile, Wifi et Bluetooth ne font plus qu’un et ils travaillent à une vitesse jamais vue.

Le nouveau standard de connexion mobile est déjà en cours de développement et apris une place privilegié pendant le célébration du Mobile World Congress 2017. Visant à assouvir des besoins de connexion en hausse constante, la 5G permettra à tous les objets connectés d’interagir en temps réel mais il devra être en mesure de la satisfaire les utilisateurs aussi en termes de sécurité.

Prévue pour 2020, elle va devoir s’inscrire dans le monde de l’Internet des objets . Entre 50 et 200 milliards d’objets connectés, à l’image des instruments de mesures médicaux ou des voitures autonomes, échangeront alors des données et réagiront en conséquence.

Pour répondre à un tel besoin de réactivité, F5 Networks vient d’annoncer une série de nouvelles solutions et fonctionnalités prêtes pour la cet l’Internet des objets afin d’aider les opérateurs à travers le monde à mieux optimiser, sécuriser et monétiser leurs réseaux. En collaboration avec certains clients opérateurs, F5 a montré comment sa technologie permet de s’adapter aux tendances liées au développement de la 5G, l’IoT, la virtualisation des fonctions réseau et les scénarios de déploiement multi-Cloud.

Mallik Tatipamula, Vice-président des solutions pour opérateurs et l’IoT chez F5 Networks explique que son objectif c’est de « réduire le coût total de possession, mais aussi assurer une sécurité multicouche de bout en bout, couvrant les terminaux, les réseaux et les applications ».

Principales nouveautés :

5g

  • Exploitation du potentiel de la technologie NFV

Pour aider les opérateurs à tirer parti des opportunités de la 5G, de l’IoT et du Cloud, F5 lance la NFV 40G Virtual Edition hautes performances pour permettre aux opérateurs de doter leurs réseaux d’architecture plus flexibles et agiles.

  • Concrétisation de l’IoT

Face à la croissance exponentielle du trafic IoT, F5 annonce la prise en charge de protocoles IoT spécialisés, comme MQTT (Message Queuing Telemetry Transport), afin d’aider les opérateurs à optimiser et à sécuriser efficacement leur réseau.

Première fonction spécialement conçue pour répondre aux besoins des opérateurs en matière d’IoT, la distribution des messages MQTT (MQTT Message Delivery) assure une orientation intelligente du trafic ainsi que l’application de politiques spécifiques. F5 renforce sa prise en charge de l’IoT en proposant des solutions de sécurité, d’accès et d’authentification pensées pour l’IoT.

  • Améliorations en matière de services SGi-LAN

F5 Networks consolide sa position de leader sur le marché des services réseau des couches 4 à 7 (SGi-LAN). Parmi les nouveautés, F5® BIG-IP Policy Enforcement Manager (PEM) a été remanié et s’accompagne à présent d’options de licence flexibles pour une souplesse un et un contrôle accrus du réseau, permettant aux opérateurs de faire évoluer leurs cas d’utilisation au fil du temps.

De plus, l’optimisation TCP SGi-LAN comprend désormais des mécanismes d’auto-optimisation et est étroitement couplée à une connaissance précise des abonnés. Autant de fonctions avancées mises à la disposition des opérateurs. Ces nouveautés viennent compléter la large gamme de services SGi-LAN existants, dont l’orientation intelligente du trafic, Carrier-Grade NAT (CGNAT), la technologie DNS, les pare-feu et le chaînage de services.

  • Perfectionnement des pare-feu de classe opérateur pour la sécurité de ces derniers

Parmi les améliorations clés apportées à la solution de pare-feu de classe opérateur, dynamique et de bout en bout de F5 figurent une connaissance des abonnés/politiques pour F5 BIG-IP Advanced Firewall Manager (AFM), une meilleure protection DDoS, et l’intégration de la sécurité et de la journalisation avec SevOne, seule plate-forme de surveillance des infrastructures numériques du marché offrant des informations avancées exploitables. L’intégration d’un pare-feu de classe opérateur et de CGNAT permet en outre aux opérateurs de migrer facilement leurs réseaux vers IPv6.

Ces nouveautés F5 arrivent tout juste après les prévisions d’IDC selon lesquelles le marché de l’IoT devrait atteindre 1,29 billion de dollars d’ici 2020, avec un taux de croissance annuel de 15,6 %. Cette même année, chaque citoyen possédera en moyenne 5,1 terminaux connectés si l’on en croit le cabinet de conseil Frost and Sullivan.

L’IoT se hisse par ailleurs en tête de l’agenda stratégique des conseils d’administration partout dans le monde. Un récent rapport publié par l’Internet of Things Institute indique que sur les 1 000 dirigeants d’entreprise interrogés au niveau mondial, 65 % estiment que les entreprises adeptes de l’Internet des objets bénéficieront d’un avantage significatif.

Dans le même temps, le dernier rapport Ericsson sur la mobilité prévoit 550 millions d’abonnements à la 5G à l’horizon 2022. 29 milliards de terminaux connectés seront par ailleurs en circulation, dont 18 milliards associés à l’IoT.

A l’échelle du consommateur, l’arrivée annoncée de la 5G se veut révolutionnaire. Mais cette technologie présente un inconvénient : la sécurité. Tout serait fusionné en un seul réseau, dont l’accès, évidemment, serait plus facile si nous ne prendons pas les mesures de sécurité néccesaires. Il faudra bien tenir en compte les dangers liées aux objets connéctés avant de s’y lancer. Personne ne peut prévoir les conséquences que cela aura sur la cybersécurité, alors, toutes les précautions doivent être prises.

 

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @drodriguezleal.

Leave A Reply