Télétravail obligatoire : les entreprises françaises ne seraient-elles toujours par prêtes ?

0

Le second confinement et la consigne du télétravail généralisé offrent l’occasion d’éprouver la durabilité des solutions mises en place dans les entreprises en mars dernier. Bon nombre d’entre elles s’étaient heurtées à une évidence: le télétravail ne s’improvise pas. Celles qui n’étaient pas préparées à ce changement d’environnement professionnel ont dû mettre en place des solutions digitalisées dans l’urgence. La multiplicité des appareils et des réseaux utilisés par les télétravailleurs a d’ailleurs souvent mis la cybersécurité des entreprises à rude épreuve.

8 mois plus tard, les entreprises sont-elles mieux préparées au télétravail ? Au-delà de leur niveau d’équipement IT, qui reste l’ingrédient essentiel d’un télétravail réussi, une autre question se pose : alors que toutes les entreprises en mesure de fonctionner en télétravail sont censées le faire à 100% en ce moment, certaines demandent à leurs collaborateurs de venir dans leurs bureaux un ou plusieurs jours par semaine. Quels sont les freins qui s’opposent au télétravail quand il est possible, même en cas de pandémie ?

Une étude réalisée en mai avec OnePoll montre que 7 employés de bureaux français sur 10 estiment qu’avec les bons équipements, télétravailler une partie ou tout au long de la semaine est aussi productif que de travailler à 100% au bureau. Pourtant, certains points de méfiance ont la vie dure, même après une expérience de travail à distance réussie au printemps dernier. Et pour cause, nous, qui accompagnons les sociétés dans le déploiement de solutions de travail à distance de façon fluide et sécurisée, observons qu’au-delà de l’aspect technologique, c’est une évolution des modes de management et de l’expérience employé qui est à l’œuvre.

About Author

Avatar

DG France de Citrix

Leave A Reply