Un RSSI sur deux ne se sent pas prêt à gérer une cyberattaque

0

Alors que les RSSI ont passé l’année 2021 à s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, nombre d’entre eux semblent avoir davantage repris le contrôle de leur environnement : 48 % estiment que leur organisation risque de subir une cyberattaque importante au cours des 12 prochains mois, contre 64 % l’année dernière.

Ainsi l’affirme Proofpoint dans sa toute dernière enquête Voice of the CISO, qui examine les réponses de plus de 1 400 RSSI à travers le monde, au sein de moyennes et grandes entreprises de divers secteurs d’activités.

Parmi les domaines clés abordés :

  • Le risque de menace et les types de cyberattaques contre lesquels les RSSI luttent quotidiennement : alors qu’au niveau mondial, les RSSI semblent mieux maîtriser l’environnement postpandémique, 80 % des RSSI français interrogés se disent inquiets quant à la menace cyber qui pèse sur leur entreprise (moyenne mondiale à 48 %) — une progression de 12 points par rapport à l’année 2021 ;
  • Les niveaux de préparation des employés et des entreprises pour faire face à la menace cyber, l’impact du travail hybride et le risque posé par le phénomène de Grande Démission : pour 63 % des RSSI français interrogés, l’augmentation des départs d’employés mettent à mal l’intégrité des données, et 61 % considèrent toujours que l’erreur humaine est la plus grande vulnérabilité cyber de leur organisation ;
  • Les souscriptions aux cyber assurances et les politiques de paiements de rançons mises en place lors d’attaques par ransomware : 72 % des RSSI français interrogés ont révélé qu’ils avaient souscrit à une cyber assurance, un chiffre bien supérieur à la moyenne mondiale (58 %), bien que 45 % d’entre eux admettent qu’ils n’ont pas mis en place de politique de paiement des rançons.

About Author

Desirée Rodríguez

Directrice de Globb Security France et Espagne. Journaliste et rédactrice. Avant son incorporation à GlobbTV, elle a développé la plupart de son activité dans le groupe éditorial Madiva. Twitter: @Drodriguezleal.

Leave A Reply